in ,

10 façons de cacher le tas de compost dans le jardin

Crédits : Antranias / Pixabay

Le compost est l’engrais le plus naturel qui soit. Économique et écologique à la fois, il permet de nourrir la terre tout en respectant la biodiversité. Cependant, un tas de compost n’est pas très esthétique et personne n’a envie d’un jardin qui ressemble à une déchetterie ! C’est pour cela qu’aujourd’hui, nous allons vous présenter 10 façons de cacher le tas de compost dans le jardin.

1) Derrière une plante grimpante

La plante grimpante est la solution la plus simple. Installez un grillage ou tout autre support devant le compost et faites pousser des plantes grimpantes. Choisissez des variétés vigoureuses et persistantes. Il est possible de planter du houblon, du lierre ou encore du chèvrefeuille, mais le lierre est plus difficile à contrôler et risque de se nourrir de votre compost.

2) Le cacher avec un claustra

Le claustra est une bonne alternative pour cacher le compost, car il est totalement personnalisable ! Peignez-le de couleur vive pour apporter de la gaieté au sein de votre jardin. Vous pouvez ensuite le laisser tel quel ou alors le rehausser avec des plantes grimpantes. Voici deux plantes possibles : une clématite ou un rosier liane.

3) Créer un beau coffre en bois

Pas besoin de dépenser ne serait-ce qu’un centime, car vous pouvez facilement réaliser un coffre en bois à l’aide de matériaux de récupération. Il vous suffit de récupérer de vieilles planches ou des palettes et de personnaliser le tout à coups de peinture !

4) Installer un plessis vivant

Ici, le but est que la plante pousse au fur et à mesure de la décoration. Munissez-vous de boutures de saule puis plantez-les directement en pleine terre devant votre tas de compost. Réalisez une barrière végétale en tressant les branches pendant leur pousse.

5) Planter une haie

Il est possible de dresser une haie devant le compost. Encore une fois, choisissez une plante persistante afin qu’elle tienne toute l’année comme le buis, le fusain ou le bambou.

fusain
Crédits : lynebaril / Pixabay

6) Confectionner un brise-vue

C’est un peu le système du paravent, mais dans le jardin. Peu importe le matériel que vous choisirez, ce qui importe, ce sont les fixations. Veillez à ce que celles-ci soient bien fixées, sinon elles s’envoleront au premier coup de vent. Que vous choisissiez des brandes de bruyère, des canisses ou des plessis, le mieux est de rester dans le végétal.

7) Utiliser un élément existant

La solution de facilité est de cacher le tas de compost derrière un élément déjà présent dans le jardin. SI vous possédez une cabane de jardin, un abri, un poulailler ou une serre, plus besoin de réfléchir trop longtemps !

8) Un muret en pierres sèches

Le muret en pierres sèches contribue à la biodiversité, car il abrite de nombreux animaux. Très esthétique, vous pouvez le laisser tel quel ou le personnaliser avec des cascades de fleurs ou autres décorations végétales.

9) Des pots XXL

Installez des potées colorées pour faire vibrer votre jardin ! Des pots géants avec des fleurs ou des plantes hautes et même des cascades de fleurs. De quoi impressionner le regard et oublier le compost qui se cache derrière.

10) Une ruche anglaise

On pourrait facilement croire que cette petite maisonnette est une ruche pour les abeilles. En réalité, c’est une manière originale qu’ont eue nos voisins d’outre-Manche pour réaliser un petit compostier. Vous avez le choix de le réaliser vous-même ou de l’acheter dans le commerce.

Sources : AujardinDétentejardin

Articles liés : 

Jardin : 10 astuces pour se protéger du vis-à-vis

Serre walipini : des légumes frais toute l’année, c’est possible !

10 astuces naturelles pour entretenir son jardin

10 façons de cacher le tas de compost dans le jardin
noté 2.5 - 2 votes