in

3 conseils pour protéger ses poules contre la chaleur

Crédits : NikonShutterman / iStock

C’est le début de l’été et la canicule se fait déjà ressentir. Les recommandations pour se protéger de la chaleur se multiplient et il est important de les suivre et d’aider les plus fragiles. Au jardin, certaines plantations risquent d’en souffrir tandis que d’autres ne seront que plus belles. Mais n’oublions pas les animaux du jardin ! D’ailleurs, aujourd’hui nous nous intéresserons à nos chères petites gallinacées. Lorsque les températures oscillent entre les 30 et 40°C, elles ne passent pas un agréable moment… C’est même plutôt une dure épreuve à passer pour elles. Voici 3 conseils pour protéger ses poules contre la chaleur !

1) L’importance de la qualité de l’eau

Vous avez peut-être tendance à servir de l’eau fraîche lorsqu’il fait chaud. Cependant, il vaut mieux servir à vos poules une eau tempérée et surtout bien propre pour éviter les infections. Placez une bassine à l’ombre bien évidemment. L’eau doit être servie en quantité suffisante, car malgré leur petite taille, nos amies les gallinacés sont de grandes buveuses. Faites vous-même l’expérience, vous verrez des dizaines de passages par jour au bar ! Malheureusement, on voit encore beaucoup de poulaillers où les poules sont agglutinées les unes contre les autres autour d’un point d’eau indécent.

2) Créer de l’ombre

Les poules ne passeront pas leurs journées enfermées dans le poulailler, il va donc falloir prévoir d’autres coins à l’ombre. De plus, aux heures les plus chaudes, le poulailler peut devenir une vraie fournaise. Placez-en au moins à chaque point cardinal afin qu’elles puissent trouver refuge à tout moment de la journée en suivant le trajet du soleil. Quelques buissons bien fournis comme le sureau ou le buis seraient idéaux pour elles. Sinon, construisez un petit préau avec des voilages.

poules chaleur
Crédits : WDnet / IStock

3) Une alimentation adaptée aux conditions

Apportez des aliments adaptés à vos poules. Une alimentation riche et diversifiée à base de végétaux serait l’idéal. Par exemple, des morceaux de salade ou d’autres végétaux verts de vos restes de table feront l’affaire. Ces végétaux verts contribueront à l’hydratation de vos amies à plumes. Vous les servirez en complément de leur alimentation de base qui doit être de préférence composée d’un mélange de grains concassés enrichi en vitamines et minéraux (et bio si possible).

Articles liés :

Comment créer un nichoir à bourdons et venir en aide à ce pollinisateur

Chat au jardin : 8 astuces pour l’éloigner de vos cultures

3 astuces pour empêcher les oiseaux de manger vos cerises !

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de