in

4 arbustes à grappes fleuries à cultiver au jardin

Crédits : Imladris01 / iStock

Les arbustes à grappes fleuries apportent une certaine légèreté au paysage. En outre, ces petites cascades florales embellissent le jardin de par leurs couleurs arc-en-ciel. Certaines dégagent même un délicieux parfum qui embaume votre espace. Découvrez 4 arbustes à grappes fleuries à cultiver au jardin.

1) Le corylopsis

Le corylopsis est un arbuste de taille moyenne dont le port s’étire à l’horizontale. Sa floraison se présente sous la forme de petits lampions qui apparaissent avant les feuilles. Ces petites fleurs dégagent un parfum agréable qui rappelle les primevères.

corylopsis
Crédits : mitumal / iStock

2) Les groseilliers à fleurs

Le groseillier à fleurs (et plus particulièrement Ribes sanguineum) est un arbuste odorant dont le parfum rappelle le cassis. Les grandes grappes de fleurs roses tombent telles des cascades tout le long du petit arbre. Son feuillage vert clair est également original et parfumé.

La plupart des variétés des groseilliers à fleurs sont rustiques et peuvent supporter des températures allant jusqu’à -20°C.

Ribes sanguineum
Crédits : Tom Meaker / iStock

3) Le loropetalum chinense

Le loropetalum chinense est un arbuste qui fleurit de février jusqu’au mois d’avril. Ses magnifiques fleurs rose vif ressemblent à des pompons et contrastent avec un feuillage persistant d’un vert profond et de forme ovale. Peu rustique, il se cultive dans les régions aux hivers doux.

loropetalum chinense
Crédits : Nadtochiy / iStock

4) Le Garrya elliptica

Le Garrya elliptica est un arbuste que l’on aperçoit souvent en plein hiver. Si ses feuilles sont plutôt classiques et rappellent celles du chêne, les chatons mâles tombants attirent quant à eux particulièrement l’œil. Ils sont plutôt longs, de couleur crème ou légèrement rosâtre. D’ailleurs, les pieds femelles n’ont que peu d’intérêt et on ne les retrouve que rarement en jardinerie.

Cet arbuste persistant s’épanouit dans les régions au climat assez doux où l’hiver est plutôt clément. Il ne résiste pas aux températures négatives en dessous de -12°C. Dans le jardin, abritez-le du vent en le cultivant près d’un mur et protégez le pied avec un paillis assez épais durant l’hiver.

Garrya elliptica
Crédits : James53145 / iStock