in

5 astuces pour apprendre à bien choisir une pastèque

Crédits : margouillatphotos / iStock

Le fruit mis à l’honneur en été, c’est bien la pastèque ! Lorsque le soleil brûlant tape, rien de mieux qu’une délicieuse tranche de pastèque fraîche, sucrée et bien juteuse. Encore faut-il qu’elle soit à la hauteur de la qualité à laquelle vous vous attendez. Pas toujours facile de choisir sa pastèque et à chacun sa méthode. Certains tapent dessus, d’autres la reniflent. Et puis il est vrai qu’il est frustrant de découper sa pastèque et de se rendre compte qu’elle n’est ni sucrée ni parfumée. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous allons vous guider en vous présentant 5 astuces pour apprendre à bien choisir une pastèque !

1. Pastèque mâle ou femelle ?

Eh oui! Même chez les pastèques il y a des mâles et des femelles. La pastèque mâle a une forme plus allongée et contient beaucoup plus d’eau. Au contraire, la femelle est plutôt grosse et ronde, elle est aussi beaucoup plus sucrée ! Elles sont toutes les deux bonnes. Si vous recherchez du juteux, tournez vous vers la pastèque mâle. Si en revanche vous voulez du sucré, choisissez la pastèque femelle.

2. Se référer à la tache jaune

Vous avez toujours été sceptique quant à la tache jaune que l’on retrouve parfois sur les pastèques ? Sachez que c’est une tâche tout à fait normale et une bonne référence pour savoir si votre pastèque est bien mûre ou pas. Cette zone parait décolorée, car c’est celle qui est en contact avec le sol. Plus la couleur est jaune-orangé plus la pastèque sera meilleure !

3. La queue de la pastèque

Autre référence quant à la maturité de la pastèque : sa queue ! Pour une bonne pastèque, la queue doit avoir l’air toute desséchée, cela prouvera qu’elle  est arrivée à maturité. En effet, une queue verte signifie que la pastèque a été cueillie trop tôt !

4. Une histoire de marques et d’abeilles

Parfois, vous remarquerez des taches grises sur la pastèque sous forme de points ou de lignes. Cela indique le nombre de fois où les abeilles sont venues butiner la pastèque ! Et plus il y a eu de pollinisation, plus la pastèque sera sucrée.

5. Observer la taille pour bien choisir sa pastèque

La bonne pastèque n’est ni trop grosse ni trop petite. Les meilleures pastèques sont celles de taille moyenne. Les pastèques trop grosses risquent d’être seulement gorgées d’eau et les petites peuvent ne pas être assez matures.

Voilà, vous êtes enfin prêt pour la chasse à la pastèque !

Articles liés :

Purin d’orties : recette d’un antiparasites et d’un engrais naturel

Melon : culture, semis, plantation et entretien du melon

5 astuces naturelles pour produire de belles et grosses tomates

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de