in ,

5 astuces pour éviter de se blesser au jardin

Crédits : welcomia / iStock

Lorsque le soleil pointe le bout de son nez, les amoureux de la nature s’empressent au jardin pour s’occuper de leur potager, des fleurs, des haies ou encore des arbres. Même si le jardinage est une activité que beaucoup considèrent comme de la détente, cela est plus physique qu’il n’y paraît. Coupures, insolations ou douleurs musculaires pour ne citer que quelques-uns des risques potentiels, le jardinage demande une petite préparation. Voici 5 astuces pour éviter de se blesser au jardin.

1) Se préparer physiquement

Cela peut prêter à sourire, mais lorsque l’on prévoit une bonne session de jardinage c’est un peu comme le sport : il faut s’échauffer ! Cela doit se faire en douceur, commencez par faire une petite marche de 10 minutes et puis étirez-vous 30 secondes par position.

2) Bien s’équiper

Les petites blessures sont courantes au jardin. Les branchages ou encore les épines peuvent couper. Pensez à toujours porter des gants de jardinage pour manipuler vos végétaux. Si vous taillez des haies par exemple, pensez aussi aux lunettes de protection. Ainsi vous éviterez les projections qui peuvent gravement blesser. Si vous devez circuler entre les ronces ou débroussailler, pensez au pantalon forestier qui vous évitera les coupures, car les plantes piquantes qui s’agrippent aux chevilles, ce n’est vraiment pas agréable. Par exemple, la marque Engelbert Strauss est réputée pour proposer une gamme de pantalons anti-coupures. Enfin, un chapeau en été peut s’avérer indispensable pour éviter les insolations.

tailler haie jardin
Crédits : Zbynek Pospisil / iStock

3) Adopter les bonnes postures

Le mal de dos est l’une des douleurs qui reviennent le plus souvent quand on parle de jardinage. En effet, dans le feu de l’action, on ne pense pas toujours à la posture que l’on doit adopter. Pensez donc à garder le dos droit et à fléchir les genoux. Préférez vous mettre totalement sur les genoux pour travailler que d’avoir le dos arrondi, penché vers le bas. Lorsque vous portez des charges lourdes, pliez encore une fois les genoux pour ne pas travailler à bout de bras.

4) Utiliser les bons outils

Des outils adaptés à chaque utilisation du jardin permettent de réduire les risques de blessure. Alors, on trie ses outils, on en prend soin et on jette les outils cassés. Un manche trop court et vous risquez de basculer et de tomber. Un sécateur dysfonctionnel et vous risquez de vous couper.

5) Prendre son temps

Le jardinage est un moment à soi. Prenez donc le temps d’écouter la nature, mais aussi votre corps. Pensez à vous hydrater régulièrement, à vous étirer de temps en temps et à changer de position le plus souvent possible. Il vaut mieux louper une période de semis que de se blesser. Votre corps vous en remerciera et vous pourrez continuer à vaquer à votre activité favorite pendant des années !