in

7 gestes simples à adopter au jardin après une tempête

Crédits : weerapatkiatdumrong / iStock

Orage, grêle, pluie diluvienne, vent violent, tornade… Une tempête peut occasionner de lourds dégâts dans un jardin. Parfois, elle peut même détruire le travail de toute une année, voire de toute une vie. Mais, au lieu de laisser place au découragement, mieux vaut se relever immédiatement. Voici comment faire !

1) Observer le ruissellement des eaux

Si votre jardin a littéralement été inondé et que la plupart de vos plantations se sont noyées, vous devez absolument tirer parti de ce malencontreux événement. Comment ? En observant le chemin qu’emprunte l’eau, pardi !

De cette façon, vous pourrez anticiper la prochaine tempête en aménageant des rigoles, des drains ou encore des murets aux endroits les plus sensibles. L’eau sera alors détournée et votre potager sera épargné.

2) Récolter tous les fruits et légumes

Une fois la tempête passée, vérifiez soigneusement chacun de vos fruits et légumes. La raison ? Au vu de la violence des éléments, ces derniers ont pu s’abîmer.

Pour éviter de perdre l’intégralité de votre récolte habituelle, ramassez tous les fruits et légumes déjà mûrs (ou prêts de l’être) et cuisinez-les dans les deux jours qui suivent (compote, confiture, quiche, soupe…).

jardin dévasté
Crédits : bruev / iStock

3) Enlever la terre des plantes

En cas de tempête, le vent ou les fortes pluies peuvent avoir un effet dévastateur sur les plantations du jardin. En effet, de la terre peut les recouvrir, les empêchant ainsi de respirer, les privant de lumière et favorisant également l’apparition de maladies.

Pour éviter de voir toutes vos plantes mourir, veillez à les rincer délicatement à l’eau de pluie à l’aide d’un arrosoir, en particulier leurs feuilles. Cela permettra d’enlever le surplus de terre et de les encourager à se régénérer plus rapidement.

Bon à savoir : pour récupérer l’eau de pluie, rien de plus simple, il suffit d’installer un récupérateur d’eau de pluie dans votre jardin ! Sinon, un arrosoir ou une cuve peuvent également faire l’affaire.

4) Redresser les plantes

Si vos fleurs et arbustes ont l’échine courbée, redressez-les immédiatement. À noter tout de même que certains végétaux auront peut-être besoin d’être tuteurés pour parvenir à rester droits et revenir à la vie, tandis que d’autres seront irrécupérables…

5) Pailler

Si vous ne l’aviez pas déjà fait, pensez à pailler la terre tout autour de vos plantes. Ce geste permettra d’éviter qu’une croûte dure ne se forme à cause des fortes pluies. Encore mieux, vos plantations seront protégées lors des prochaines intempéries !

Par ailleurs, si du paillage était déjà installé et qu’une partie s’est envolée, remettez-le en place.

pailler paillage paillis copeaux jardin
Crédits : OzCameraman / iStock

6) Ramasser les branches tombées

Cela va de soi, après la tempête, vous aurez pour lourde tâche de ramasser toutes les feuilles tombées et les branches et brindilles cassées afin de les broyer pour les ajouter au compost. Alors certes, cela fait mal au coeur de voir une partie de vos arbres à terre, mais dites-vous que la nature les a élaguées naturellement !

En revanche, si vous observez des branches abîmées encore sur les arbres, n’hésitez pas à les couper proprement afin d’alléger la ramure.

7) Tailler les fleurs 

Tout comme les arbres et arbustes, les fleurs aussi ont pu souffrir de la tempête. Par conséquent, veillez à les tailler afin de retirer les fleurs abîmées et les tiges cassées.

À noter qu’il en va de même pour les plantes grimpantes. De plus, leurs tiges devront être replacées sur le mur et attachées solidement.

Vous aimerez aussi : 

Jardiner sous la pluie : 10 réflexes à avoir avant, pendant et après l’averse

Protéger son jardin du vent : 3 astuces à mettre en place

Comment récupérer ses végétaux après la canicule ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de