in

8 plantes idéales pour soulager les inconforts de la ménopause

Crédits : iStock / KariHoglund

Au même titre que la puberté, la ménopause est une étape clé de la vie d’un corps, où les fluctuations d’hormones amènent parfois leu lot de douleurs, de bouffées de chaleur et de gênes. À défaut de pouvoir en “soigner” la cause, il est toutefois possible d’atténuer quelques-uns de ces symptômes grâce aux plantes. 

C’est sous la forme de tisane que la plupart des plantes que nous allons voir peuvent être consommées au quotidien. Elles sont aussi souvent disponibles sous forme de compléments alimentaires en gélules. Cet article sera également l’occasion de démêler le vrai du faux des plantes dites “miraculeuses”.

Si elles constituent un coup de pouce pour lutter contre les désagréments de la ménopause, elles ne se substituent toutefois pas à l’avis un·e professionnel·le de santé. Les organismes ayant également leur propre fonctionnement, les effets et l’efficacité de ces remèdes peuvent aussi varier d’une personne à une autre.

1. Les feuilles de framboisier 

Connue pour être la plante des femmes par excellence, la feuille de framboisier apporte ses bénéfices durant tous les âges, dès la puberté. Outre le fait d’être efficace contre les douleurs menstruelles, elle permet de réguler les fluctuations hormonales avant et pendant la ménopause. Cette plante assure également la bonne santé de l’utérus.

2. Le thé vert

Parfois, pas besoin d’aller très loin pour chercher les bonnes choses ! Un simple thé vert peut faire l’affaire dans certains cas. Il est en effet reconnu pour lutter contre la fragilisation des os lors de cette période. Il semblerait que le thé vert soit aussi efficace pour faire face plus facilement à la prise de poids. Pour éviter les insomnies, privilégiez le thé sans théine.

millepertuis tisane plante
Une tisane au millepertuis. Crédits : iStock /Almaje

3. L’actée à grappes noires

L’Organisation mondiale de la Santé a reconnu ses effets bénéfiques – surtout en cas de ménopause précoce – pour lutter contre les troubles de l’humeur, les bouffées de chaleur et les problèmes de sommeil. De plus, celle-ci permettrait également de soulager la sécheresse vaginale. Attention toutefois : elle est à proscrire si vous avez des problèmes de foie ou de pression artérielle.

4. Le millepertuis 

De manière générale, le millepertuis est connu pour améliorer l’humeur et atténuer les symptômes de l’anxiété. Mais avec la plante précédente, ils forment un duo de choc en lutte contre les effets pervers de la ménopause. Sautes d’humeur, moral dans les chaussettes… Voilà les cibles principales de ces deux plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *