in

8 variétés de poiriers à choisir selon votre jardin

Crédits : oceane2508 / iStock

Parmi les arbres fruitiers, il existe des classiques comme les pommiers ou les poiriers. Ces derniers ont l’avantage d’être rustiques et donc cultivables partout en France. De plus, les poiriers ne sont pas les arbres les plus difficiles à cultiver et ne nécessitent que très peu de soin. Il existe de très nombreuses variétés de poiriers dont les fruits offrent des goûts, des couleurs et des textures différents. Voici 8 variétés de poiriers à découvrir pour vous aider à choisir lequel vous convient selon votre jardin, mais aussi vos goûts !

1) Poirier Conférence

Cette variété est l’une des plus classiques. On la retrouve souvent sur les étalages des marchés et des supermarchés. Le fruit a la forme d’une goutte d’eau. Il est vert et recouvert de marron sur l’extrémité basse. Le poirier Conférence se plante entre novembre et janvier. Il préfère les sols frais, riches et neutres à acides. Concernant la récolte des fruits, elle a lieu au mois d’octobre.

poiriers conférence
Crédits : guy-ozenne / iStock

2) Poirier William’s Rouge

Parfumée, fondante et sucrée, la poire William’s Rouge est l’une des plus savoureuses ! On les récolte dès le mois d’août ! Le poirier nécessite un sol frais, riche et neutre à acide pour une plantation au mois de novembre s’étalant jusqu’à janvier. Il supporte des températures négatives allant jusqu’à -20°C.

Poirier William’s Rouge
Crédits : iStock

3) Poirier nain Belle Hélène

Ce poirier produit des fruits acidulés et juteux. Les poires sont de bonne taille et de couleur vert clair. On les récolte entre septembre et octobre. Pour cultiver ce poirier, il suffit d’une terre basique et fraîche. Sa rusticité est de -20°C et sa plantation est possible entre novembre et janvier.

4) Poirier Marguerite Marillat

Ici le fruit est à la fois acidulé et doux. Il peut se déguster dès le mois de septembre. Ce poirier se plaît en plein soleil ou à la mi-ombre dans un sol frais, riche et neutre. Sa rusticité est de -20°C, mais il faut absolument éviter les espaces venteux.

5) Poirier William’s Bon Chrétien

Cette variété, qui est l’une des plus cultivées dans le monde, a une chair fondante et très sucrée. La plantation du poirier a lieu entre novembre et janvier et sa rusticité est de -20°C. Le fruit est de couleur jaune, un peu rosée et tachetée de brun. Ce poirier préfère les sols frais, riche, neutre à acide et la récolte a lieu entre août et septembre.

6) Poirier Delbardélice

Cet arbre requiert un sol frais, mais drainé ! Il produit de grosses poires jaunes à la chair fondante et parfumée ! Sa plantation a lieu entre novembre et janvier et sa récolte au mois de septembre. Sa rusticité est de -20°C.

7) Poirier Nashi “Shinseiki”

Le poirier Nashi produit des fruits ronds, bruns et tachetés de beige. C’est un fruit à la fois très juteux et craquant. La plantation a lieu entre octobre et novembre et il a une préférence pour les sols riches, frais et profonds. Sa rusticité est de -15°C et on récolte ses fruits au mois de septembre.

nashi poirier japonais
Crédits : CatMiche / iStock

8) Poirier Louise Bonne d’Avranches

Les fruits sont gorgés d’eau tout en étant très parfumés. L’extrémité basse est bombée alors que du côté du pédoncule, la poire est très fine. Toujours dans un sol frais et riche, ce poirier se plante de novembre à janvier et on récolte ses fruits au mois de septembre. Sa rusticité est de -20°C.