in

Ail : cultiver de l’ail avec la lune

Crédits : Copit / iStock

L’ail est un bulbe populaire que l’on retrouve beaucoup en cuisine. Il est très facile à cultiver et demande très peu d’entretien. Pour optimiser sa culture et sa récolte, aidez-vous de la lune, notamment lors de sa plantation. Voici tous nos conseils.

Où et quand planter l’ail ?

L’ail est un bulbe qui se plante comme une graine que l’on sème. La période idéale pour planter l’ail est à la fin de l’automne et en lune montante. La terre doit être encore un peu chaude.

Il est possible de planter l’ail au printemps entre mars et avril, mais toujours en lune montante.

Comment planter l’ail avec la lune ?

Avant de vous lancer dans la plantation, il faut absolument préparer le sol. Si votre sol est lourd, il  faudra l’alléger pour éviter qu’il ne retienne l’eau. Pour cela, réalisez une butte de 10 cm de haut et 20 cm de large. La longueur dépendra du besoin.

Plantez les bulbes d’ail directement en pleine terre, la pointe vers le haut. Espacez vos bulbes de 10 cm en tout sens.

ail lune
Crédits : alicjane / iStock

Les variétés à cultiver avec la lune

L’ail rose, que l’on appelle aussi ail de printemps, est la variété la plus commune. Choisissez l’Eden Rose pour obtenir des gousses de beau calibre, mais aussi pour sa productivité. Avec une lune montante, vous pouvez le planter jusqu’en mars. Il y a aussi l’ail d’automne (Germidour) que l’on peut récolter dès le début de l’hiver. Enfin, pour les jardiniers débutants, il est possible de cultiver l’ail Sprint, une variété précoce qui ne demande absolument aucun soin.

La récolte en suivant la lune

L’ail se récolte en même temps que les autres bulbes du potager comme l’échalote ou l’oignon. La récolte a généralement lieu entre mai et juillet lorsque le feuillage flétrit. Récoltez vos bulbes en jour racine. Le jour racine est une période où la lune passe devant une constellation de terre : Capricorne, Taureau et Vierge.