in ,

Aloe vera : comment l’entretenir et récolter son gel ?

Crédits : WandererCreative / Pixabay

Tout comme les plantes succulentes ou les cactus, l’aloe vera est très prisé en tant que plante d’intérieur. Ses formes graphiques embellissent une pièce en un claquement de doigts. En plus de son esthétisme, il est souvent choisi pour sa facilité d’entretien. En effet, l’aloe vera est peu exigeant, et ce, tout au long de l’année. Il est reconnu pour ses nombreuses vertus, notamment grâce au gel contenu dans ses feuilles. Pour apprendre à récolter le gel et à bien entretenir votre aloe vera, suivez le guide ci-dessous !

1) Où installer son aloe vera ?

L’aloe vera a besoin de beaucoup de lumière, mais pas de soleil direct ! Si celle-ci se retrouve directement exposée aux rayons du soleil, elle risque de brûler, son feuillage jaunira et séchera et il est quasi impossible de la récupérer. Installez l’aloe vera près d’une fenêtre qui laisse passer suffisamment de lumière tant que cette dernière est filtrée.

La température doit être comprise entre 18 et 21°C toute l’année, c’est pour cela que l’aloe vera convient très bien en tant que plante d’intérieur. Il est possible de la sortir quand les températures extérieures se réchauffent de mai à septembre. Mais durant l’été, faites attention à l’exposition directe au soleil. Et si les nuits sont fraîches, il faut absolument rentrer la plante.

2) Arrosage et entretien de l’aloe vera

Entretien au printemps et en été :

L’aloe vera ne demande pas beaucoup d’entretien. Durant l’été ainsi qu’au printemps, limitez-vous à un arrosage par semaine. En général lorsque la surface est sèche, c’est le moment d’arroser. Lorsqu’il fait très chaud, ne laissez pas la terre se dessécher trop longtemps, la plante pourrait en souffrir.

La meilleure eau pour arroser l’aloe vera est l’eau de pluie. Si vous avez la possibilité de la recueillir, faites-le et votre aloe vera vous en remerciera. Il est bien sûr possible d’utiliser l’eau du robinet si celle-ci n’est pas trop dure. Autrement prenez une eau de source quelconque. Pour éviter du stress à la plante, l’eau doit être à température ambiante et non fraîche.

Entretien à l’automne et en hiver :

La période de froid est une période de repos végétatif pour l’aloe vera. Il faut donc ralentir sur le niveau d’arrosage. Arrosez seulement lorsque la surface de la terre est sèche et toujours avec une eau à température ambiante.

aloe vera
Crédits : marcegaral / Pixabay

3) Comment rempoter son aloe vera ?

Le rempotage de l’aloe vera est obligatoire à sa survie. Il doit se faire tous les 2 à 3 ans dans un pot au diamètre légèrement supérieur. Le rempotage se fait au printemps après les floraisons. Le pot choisi doit être percé dans le fond et surtout pas trop grand par rapport à la taille de la plante. 

Vous pouvez garnir le fond d’une couche drainante (graviers ou billes d’argile) puis remplir de terreau et placer la plante au centre en complétant avec le terreau tout autour. Il suffit ensuite de tasser légèrement et d’arroser. Il est également possible d’ajouter des billes d’argile sur le dessus pour éviter à l’humidité de stagner à la surface.

4) Comment recueillir le gel d’aloe vera ?

Le gel d’aloe vera fait des miracles et peut être utilisé dans presque toutes les situations de la vie quotidienne allant des petits bobos au rhume. Pour récupérer ce gel, coupez une feuille à la base puis découpez-la en plusieurs morceaux. Ensuite, tronçonnez chaque petit morceau dans le sens de la longueur et récupérez le gel. Vous pourrez l’utiliser dans diverses et innombrables situations.

Sources : Jardiner-malinParispousse

Articles liés : 

Monstera : entretien, arrosage et rempotage

Thym : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Cactus : comment faire fleurir ce cactacée ?

Aloe vera : comment l’entretenir et récolter son gel ?
noté 3.3 - 11 votes