in

Aquaponie : une technique de culture écologique grâce aux poissons

Crédits : Tatomm / iStock

L’aquaponie est une technique de culture hors-sol qui permet d’apporter les nutriments essentiels aux différents fruits et légumes cultivés grâce aux déjections des poissons. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur l’aquaponie, une technique de culture écologique. 

Fonctionnement

L’aquaponie est une culture en circuit fermé. Tout d’abord, les poissons élevés en bassin vont produire des déjections. Ensuite, grâce à des pompes et des tuyaux, l’eau du bassin va être amenée au bac où sont entreposées les plantes pour les nourrir. Après que l’eau ait été dénitrifiée (purifiée) par les plantes, elle repartira dans le bassin où résident les poissons. Les pompes ont également un rôle important, car elles apportent de l’oxygène à l’eau.

aquaponie
Crédits : Puripatch Lokakalin / iStock

Les différents éléments

Pour que tout le système soit le plus optimal possible, il faut veiller sur plusieurs points importants, comme l’eau qui doit être surveillée en permanence : valeur du pH, température afin que les poissons restent en bonne santé et qu’elle ne tue pas les plantes. En outre, les poissons doivent être nourris en fonction des plantes qui vont être cultivées. En effet, la nourriture doit être la plus riche en nutriments possible.

Les types cultures possibles

Maintenant, voici la question la plus intéressante : quelles cultures sont possibles avec l’aquaponie ? Sachez que n’importe quel fruit ou légume peut être cultivé grâce à cette méthode, que ce soit des légumes-feuilles ou encore des légumes racines. Les fraises, les melons et les concombres se développent très bien dans ce genre de milieu.

Il est même possible de faire des élevages de poissons comme la carpe ou le poisson rouge pour débuter. Par la suite, il est envisageable d’ajouter des perches, des écrevisses ou des poissons de rivière.

aquaponie
Crédits : josefkubes / iStock

Avantages et inconvénients

L’un des premiers avantages est de pouvoir cultiver “sans sol”, rapidement et en bonne quantité. La consommation en eau est aussi réduite, car le circuit est fermé.

Pour les inconvénients, on peut noter le besoin d’un abri en fonction du climat où l’on place l’aquaponie. Enfin, la consommation électrique est à anticiper, car le système doit fonctionner tout le temps pour alimenter pompes et lumières. Le coût de départ se situe aux alentours de 700€ pour un petit kit d’environ 1 m de long et 70 cm de large.