in

Aralia du Japon : comment en prendre soin ?

Crédits : iStock / seven75

Elle ne figure peut-être pas parmi les plantes les plus prisées, mais réussit sans mal à se faire une place dans nos foyers. Le plus souvent cultivée en pot à l’intérieur, l’aralia du Japon requiert, comme toutes ses consoeurs, un entretien précis et soigné pour se développer comme il se doit. Voici les les meilleurs gestes pour l’entretenir. 

Pourquoi on l’apprécie 

L’un des atouts charme de l’aralia du Japon est sans aucun doute ses feuilles brillantes. Si leurs dimensions rendent la plante facilement reconnaissable, c’est bien leur forme qui plaît le plus. Elle apporte en effet une touche tropicale qui a le mérite de changer des palmiers.

Selon qu’il est placé à l’intérieur ou à l’extérieur, l’aralia pourra atteindre les 5 mètres de haut ou rester à environ 1 mètre de hauteur. Dans tous les cas, c’est une plante qui s’épanouit parfaitement des les bordures et les massifs, ou bien en pot pour habiller un angle de mur dans les maisons et appartements.

En intérieur ou à l’extérieur ? 

L’aralia peut se cultiver aussi bien dedans que dehors, même s’il se plaît beaucoup dans nos foyers. Là, il se développe de façon moins importante en termes de grandeur, mais y grandit sans problème. Attention à ne pas trop chauffer l’hiver, sa température idéale se situant aux alentours des 18°C.

aralia
Crédits : Cynthia Shirk / iStock

Si vous préférez l’avoir à l’extérieur, privilégiez un endroit à l’abri du vent et au soleil. Disposer un paillage au pied de cette plante lui sera très utile pour conserver un sol frais propice à sa croissance. La plantation se fait de préférence au printemps.

L’arrosage et l’entretien de l’aralia

L’aralia du Japon ne nécessite pas d’entretien du type taille annuelle. En revanche, un rempotage est tout à fait envisageable une fois par an.

À l’intérieur comme à l’extérieur, l’aralia requiert un arrosage relativement important comparé à d’autres plantes. Dans le premier cas, une à deux fois par semaine est idéal pour soutenir sa croissance. En été, brumisez ses feuilles et assurez-vous toujours que sa terre est humide. Dépoussiérez régulièrement ses larges feuilles pour qu’elles gardent tout leur brillant.

Et dans le second cas de figure, un arrosage fréquent en été (de l’ordre d’une fois par semaine minimum) est indispensable. Si la météo est à la canicule, arrosez quand la terre est sèche au niveau du pied. si vous ne souhaitez pas le rentrer à l’intérieur l’hiver, protégez-le bien du froid !

Articles liés : 

13 plantes d’intérieur aux plus beaux feuillages

6 astuces malignes pour cultiver facilement des fruits, légumes et plantes en intérieur

Plantes d’intérieur : voilà pourquoi il faut régulièrement les nettoyer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *