in

Arbre aux faisans (Leycesteria formosa) : tout savoir sur cet arbuste méconnu

Crédits : weisschr / iStock

L’arbre aux faisans (Leycesteria formosa) porte ce nom poétique, car lorsque ses baies arrivent à maturité, elles attirent les oiseaux et particulièrement les faisans. Elles attirent aussi les abeilles et les papillons. Cela est dû à leur délicieuse odeur et leur goût de caramel. Ce bel arbuste offre une floraison d’été généreuse. Il est également appelé chèvrefeuille de l’Himalaya, en référence aux forêts de montagne d’où il est originaire. Sa floraison durable et colorée, mais aussi son feuillage élégant sauront vous séduire. De taille raisonnable et très peu exigeant, l’arbre aux faisans trouvera sa place dans tous les jardins. Découvrez les qualités de ce magnifique arbuste.

1. Quand et comment planter l’arbre aux faisans ?

L’arbre aux faisans se plante soit en automne soit au printemps. Il a une bonne rusticité, mais il vaut mieux que les températures ne descendent pas en dessous des -5°C. Sinon, il risquerait de perdre son feuillage et ses tiges pourraient geler. Mais pas de panique, les rameaux qui gèlent laissent place au printemps à de jeunes pousses bleu vert. La croissance du Leycesteria formosa est relativement rapide. Vous disposerez d’un arbuste à son apogée dès 4 à 5 ans après sa plantation.

L’arbre aux faisans apprécie un sol léger, fertile et bien drainé. Placez-le au soleil ou à la mi-ombre et à l’abri des vents froids desséchants.

arbre aux faisans Leycesteria formosa
Crédits : H. Zell / wikipédia

2. Comment entretenir l’arbre aux faisans ?

À l’automne, paillez généreusement les souches, surtout dans les régions les plus froides. Par ailleurs, arrosez votre plante régulièrement durant les 2 premières années suivant la plantation. Le Leycesteria formosa n’est pas vraiment sujet aux maladies.

Il est possible de tailler légèrement après chaque floraison de manière à provoquer de nouvelles ramifications. Pour rééquilibrer la ramure, faites-le à la fin de l’hiver ou au tout début du printemps afin de stimuler la floraison. Ses fleurs se renouvellent tout au long de l’été et ornent le jardin jusqu’au mois de septembre.

Bon à savoir :

Il est possible de récolter les baies, car elles sont comestibles et ont le goût de caramel.

Articles liés :

Frangipanier : culture, plantation, rempotage et entretien

Oxalis triangularis : comment entretenir le faux trèfle pourpre

Citron caviar : plantation, culture, entretien et récolte

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de