in

Arroser en hiver : les 5 bons gestes à adopter

Crédits : manfredrichter / Pixabay

L’hiver, la plupart des plantes sont en repos. Cela demande une nouvelle organisation au niveau de l’arrosage, car ces plantes-là en ont très peu besoin, voire pas du tout. Cependant, toutes les plantes ne sont pas en dormance en hiver. Certaines demandent même encore de l’entretien ! Jetez un œil au potager, au jardin d’ornement, sous la véranda ou même en intérieur, certaines plantes vous réclameront surement de l’eau en ces temps froids. Bien sûr, il faudra prendre ses précautions, car l’arrosage en hiver n’est pas le même que celui en été. Voici les 5 bons gestes à adopter pour arroser en hiver.

1) Arroser en début d’après-midi

Si l’arrosage est plutôt conseillé en début d’après-midi, ce n’est pas un hasard. En effet, c’est le moment le plus chaud de la journée. Le sol légèrement réchauffé permet à l’eau de mieux être absorbée avant que le froid n’arrive.

2) Un sol drainant

En règle générale, les plantes n’apprécient pas l’excès d’eau, mais cela vaut encore plus en hiver. En effet, l’humidité risque de geler même les plus rustiques des racines et de les tuer. Pour les plantes en pot, il suffit de mettre du gravier ou des billes d’argiles au fond. En pleine terre, il existe plusieurs solutions si celle-ci est trop humide comme la pose de drains en terre cuite, la disposition de galets, mélanger la terre de sable fin ou de graviers fins, etc.

3) Aucun arrosage pendant les gelées

Lorsqu’il gèle, il est impératif de stopper tout arrosage. Tant que les températures restent négatives, laissez les plantes se reposer. Attendez que plusieurs jours consécutifs aux températures plus douces soient annoncés avant de reprendre l’arrosage.

4) Une eau à température ambiante

Que ce soit l’été ou l’hiver, l’apport d’eau ne doit être ni trop chaud ni trop froid au risque de provoquer un choc thermique. Idéalement, l’eau doit avoir la même température du sol qui se situe généralement entre 8 et 15°C.

arrosoir
Crédits : congerdesign / pixabay

5) Arroser léger

Il est intéressant d’investir dans un arrosoir à pluie dont le goulot est large et percé de multiples trous. L’arrosage en pluie fine permet de ne pas engorger la terre d’eau et de ne pas la refroidir trop rapidement. Le goulot ou le tuyau d’arrosage sont légèrement plus agressifs.

Et surtout, continuez avec ces bons gestes pour arroser en hiver en attendant le printemps !

Source

Articles liés :

Hortensia : comment garder les hortensias bleus ?

Pailler le jardin : quand, comment et avec quel paillis ?

Rosiers : comment et quand effectuer la taille selon leur variété ?