in

Artichaut : comment le semer, cultiver et récolter

Crédits : suju / Pixabay

L’artichaut est un légume-fleur de la famille des Astéracées. Il est réputé à tort d’être difficile à cultiver. Pourtant, c’est tout le contraire ! C’est un légume qui se reproduit plusieurs années de suite et ornera magnifiquement votre jardin. Laissez-lui une place au sein de votre potager, vous serez agréablement surpris. Les capitules de couleur verte ou violette surgissent de la tige. Pour être consommé, l’artichaut est récolté avant sa maturité totale. Si vous cultivez l’artichaut sans but de le consommer, vous pouvez le laisser produire de jolies fleurs. Suivez ce guide pas à pas pour apprendre à semer, cultiver et récolter les artichauts !

Semis et plantation de l’artichaut

Il existe deux techniques pour cultiver l’artichaut : le semer ou le planter par œilletons.

Semer l’artichaut :

  • À la fin de l’hiver, semer l’artichaut dans des godets à l’intérieur ou en serre chaude.
  • Arroser légèrement.
  • Lorsque les plantules créent deux feuilles (minimum), il est temps de repiquer.
  • Il est possible d’attendre l’automne pour les planter en pleine terre et ainsi favoriser l’enracinement.

Planter l’artichaut :

  • Prélever ou acheter des œilletons “préparés” en jardinerie. Pour l’œilletonnage, il suffit de prélever une pousse apparaissant à la base, en train de se développer à la périphérie d’un pied d’artichaut bien installé. À réaliser au début du printemps (mars).
  •  Installer les œilletons au potager en respectant une distance de 80 cm entre chaque plant et 1m entre chaque ligne.
  • La terre doit être riche et bien drainée. Apporter du compost lors de la plantation.
  • Choisir une exposition ensoleillée, mais à l’abri du vent.

Veillez à bien espacer les plants, car l’artichaut a une croissance rapide et abondante.

artichaut plantation
Crédits : suju / Pixabay

L’entretien de l’artichaut

L’arrosage doit être régulier. Attention, l’artichaut redoute tout de même les excès d’humidité. En hiver, ils ont besoin d’être protégés du froid par un paillis. Si vous protégez bien votre culture pendant l’hiver et particulièrement pendant les gelées, alors celle-ci vivra pendant plusieurs années. L’artichaut ne résiste pas aux températures en dessous des -5°C, ce qui laisse une bonne marge. Au début de l’hiver, il faudra buter les pieds et ensuite les couvrir de feuilles.

Au printemps, retirez toutes les protections d’hiver et coupez les branches à la base pour ne conserver que 2 ou 3 tiges des plus vigoureuses.

La récolte des artichauts

Les artichauts se récoltent avant que les écailles ne s’écartent. À l’aide d’un couteau bien tranchant, coupez les capitules à 15 cm environ du pédoncule. Les capitules se récoltent au fur et à mesure des besoins lorsqu’ils sont tendres. Il est généralement trop tard lorsque l’on commence à voir les fleurs bleues apparaître. La première année, vous devriez avoir 3 à 4 artichauts par pieds, ensuite cela peut aller de 6 à 10. Réalisez une rotation des cultures au bout de 3 ou 4 ans.

Source

Articles liés : 

Courgette : comment la cultiver dans son potager

Mâche : toutes les astuces pour bien la cultiver

Aubergine : comment la planter, la cultiver et la récolter

Artichaut : comment le semer, cultiver et récolter
noté 5 - 1 vote