in

Baie de Goji : découvrez cette baie et ses vertus

Crédits : svf74 / iStock

Originaire du Tibet, la baie de Goji est le fruit du lyciet. C’est un aliment très riche en antioxydant que l’on peut consommer en baie séchée ou en jus. On lui prête de nombreux bienfaits pour la santé comme des vertus immunitaires, antitumorales et anti-vieillissement. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la baie de goji.

Le lyciet

Le lyciet est l’arbuste sur lequel le goji pousse. Il appartient à la famille des solanacées tout comme la pomme de terre. Il pousse au Tibet et mesure entre 1 et 3 m de haut. Le lyciet produit des fleurs violettes qui se transforment ensuite en petits fruits rouges. Dans certains pays, ce fruit est aussi appelé fruit de la longévité grâce à ses différentes vertus.

baie de goji
Crédits : igaguri_1 / iStock

La baie

Le goji est un fruit assez onéreux. C’est pour cela qu’on le consomme généralement sous forme de cure. Quatorze jours sont suffisants pour observer ses bénéfices sur la santé. Bien sûr, vous pouvez toutefois en manger tous les jours si vous le souhaitez et si vous en avez les moyens.

On retrouve généralement la baie de goji sous forme de baies sèches ou de jus. Sous forme de fruits séchés, une poignée (soit environ trente baies) suffit pour la journée. Elles accompagnent parfaitement les mueslis pour le petit déjeuner et permettent d’aromatiser un yaourt. Le goût de la baie de goji est sucré et légèrement acide.

Les vertus de la baie de goji

Les baies sont très riches en vitamines, en minéraux et en acides aminés. Cela lui confère de nombreuses vertus qui ont un effet positif sur le système immunitaire. On retrouve des actions anti-âge et certaines études montrent que le goji améliore la vision, le système sanguin, le sommeil et lutte contre l’arthrite et l’asthme.

Attention, si vous êtes sous traitement anticoagulant consultez votre médecin avant d’en consommer.

Il est possible de faire pousser cet arbuste en France, il sera toutefois moins grand et il sera d’autant plus difficile d’avoir des fleurs et des fruits, car le climat n’est pas forcement adapté.