in ,

Baobab : tout savoir sur l’arbre de vie

Crédits : Hans Harms / iStock

Le baobab est l’emblème du Sénégal. Appelé arbre de vie, cet arbre caduc africain possède une silhouette très reconnaissable. Il se cultive assez facilement en pot dans les régions les plus chaudes. Découvrez tous les secrets de cet arbre tropical ainsi que des conseils pour le cultiver sous notre climat.

Reconnaître le baobab

On reconnaît le baobab de très loin avec son tronc si spécial, épais, lisse et grisâtre. Il possède une racine pivotante et des feuilles rondes d’environ 20 cm sur de courtes branches. Les feuilles sont visibles en été au mois de juillet et tombent de l’arbre courant janvier. Mais selon le lieu où se trouve l’arbre, elles peuvent y rester toute l’année.

La floraison du baobab a lieu en été. Ses fleurs sont pendantes, de couleur blanche et mesurent environ quinze centimètres de diamètre. Elles se composent d’anthères qui forment une touffe plumeuse sur la fleur. Les chauves-souris assurent la pollinisation de l’arbre, car elles sont attirées par l’odeur de soufre que dégagent les fleurs.

Les fruits du baobab sont ligneux (longs d’environ 20 cm) et sont appelés pains de singe. À l’intérieur du fruit se trouvent de grosses graines noires enveloppées dans une pulpe blanchâtre comestible, mais ils sont principalement mangés par les termites.

L’une des caractéristiques de cet arbre est qu’il absorbe une très grande quantité d’eau pendant les mois des pluies. C’est grâce à sa texture fibreuse qu’il peut stocker jusqu’à 140000 L d’eau. D’ailleurs, c’est ce qui fait la grande taille de son tronc.

Cet arbre grandit très lentement et il peut atteindre 2000 ans. Chez nous, il se cultive en pot à l’intérieur dans un environnement chaud et sec. Par contre, il est très peu probable de le voir fleurir.

baobab
Crédits : DEZALB / Pixabay

Comment planter le baobab ?

Il est préférable d’avoir un pot profond, du terreau de bonne qualité et une nature de sol plutôt calcaire fait de sable et de terre franche. Exposez le baobab en plein sud et en pleine lumière. Par ailleurs, la plantation des semis a lieu au printemps tout comme le rempotage. Il est possible de placer le pot à l’extérieur pendant l’été. Attention, le baobab a besoin d’une température minimale de 15°C. Il requiert très peu d’arrosage (seulement au printemps et en automne). Il faut stopper en hiver, car il entre en dormance. D’ailleurs, à cette saison, le baobab a besoin d’une température constante de 20°C environ.

Attention aux pucerons et aux araignées rouges !

Les atouts du baobab

La pulpe extraite du fruit du baobab est très riche en sucre qui peut être utilisée après un effort physique. Elle est aussi utilisée contre la fièvre du paludisme et la diarrhée. La feuille du baobab, antidiarrhéique et anti-inflammatoire, peut se consommer comme un légume ou un condiment. Si elles sont séchées, les feuilles possèdent des propriétés antianémiques, émollientes, antiasthmatiques et antirhumatismales. Enfin, le baobab sous toutes ses formes se trouve en pharmacie ou dans les magasins bio.

Source

Articles liés : 

Physalis : comment planter, cultiver et entretenir l’amour en cage

Citron caviar : plantation, culture, entretien et récolte

Sensitive : comment entretenir la plante qui réagit au toucher ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de