in

Bruyère Erica : conseils d’entretien d’une jolie plante d’automne et d’hiver

Crédits : lanzeppelin0 / Pixabay

Les bruyères nous offrent une magnifique palette de couleur pour embellir notre jardin et notre intérieur. La bruyère Erica demande très peu d’entretien, il n’y a donc aucune hésitation à avoir pour s’en procurer une ! En pleine terre, la belle bruyère Erica est capable de percer le tapis de neige pour éblouir le paysage. Uniforme ou panachée, cette plante redonnera vie à votre jardin dans les périodes les plus froides de novembre à mai. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la bruyère Erica.

1) Sol et exposition idéals pour la bruyère

La bruyère Erica est très rustique et peut supporter des températures négatives allant jusqu’à -15C°. Elle pousse à la fois au soleil et à l’ombre, une exposition à la mi-ombre serait l’idéal. La bruyère aime un sol pauvre, acide, non calcaire, bien drainé et sableux. D’ailleurs, sachez que plus la terre est pauvre, plus la bruyère restera dense et touffue.

2) Comment planter la bruyère ?

Dans le jardin, la bruyère doit être plantée en touffes assez importantes afin d’obtenir un effet de masse. La bruyère Erica se plante généralement à l’automne ou à la fin de l’été, voire en hiver s’il ne gèle pas.

  • Démêlez les racines
  • Faites tremper la motte quelques minutes
  • Ajoutez de la terre de bruyère à celle du jardin. La bruyère ne supporte pas le sol calcaire
  • Arrosez généreusement, mais seulement au début
  • Paillez à l’écorce de pin maritime

En pot :

La bruyère en pot est tellement peu exigeante que vous l’oublieriez presque si elle n’avait d’aussi belles couleurs.

  • Ne la plantez pas trop profond, un demi-centimètre sous terre suffit
  • Taillez légèrement après floraison sans toucher au bois
  • Arrosez seulement lorsque la terre devient très sèche, voire pas du tout en hiver
  • N’oubliez pas d’apporter de l’engrais pour bruyère au printemps
Bruyère Erica
Crédits : ulleo / Pixabay

3) Comment entretenir la bruyère Erica ?

En été, arrosez régulièrement la bruyère et modérément au printemps (sauf en cas de forte chaleur), espacez encore plus en automne et stoppez tout en hiver. La bruyère donne de jolies fleurs de couleur roses, pourpres, blanches ou violettes en automne et en hiver. La seule véritable ennemie de la bruyère est l’humidité stagnante. Veillez à bien vider la coupelle. La plante apprécie les ambiances humides et sans soleil direct qui risqueraient de brûler ses feuilles.

Les parasites susceptibles d’attaquer la bruyère sont les pucerons et les araignées rouges. Heureusement, nous vous avons concocté de petites astuces pour vous en débarrasser ! Cliquez ici pour les pucerons et ici pour les araignées rouges.

Sources : Jardiner-malinGerbeaud

Articles liés :

Potager : 4 solutions naturelles contre les maladies du jardin

Thym : tout savoir sur sa plantation, semis, culture et entretien

Bonsaï : comment entretenir son arbre miniature ?

Bruyère Erica : conseils d’entretien d’une jolie plante d’automne et d’hiver
noté 5 - 2 votes