in

Bulbes : 5 façon d’entretenir vos bulbes du jardin

Crédits : sanddebeautheil / iStock
Les bulbes sont un réel atout du jardin. En effet, ils donnent de très jolies fleurs avec de multiples couleurs chaque année. Les bulbes sont également simples de culture pour les jardiniers en herbe ou les personnes n’ayant pas vraiment la main verte. Pour leur permettre une floraison optimale, il y a quelques règles à bien respecter. Découvrez comment entretenir les bulbes du jardin.

1. Identifier le type de bulbe

Chaque bulbe possède ses propres caractéristiques. Un bulbe peut être robuste ou tendre. Les bulbes plutôt tendres ne résistent pas à l’hiver. C’est pour cela qu’il faut les mettre en intérieur dès la fin de l’automne et jusqu’au début du printemps. Pour les bulbes robustes, il n’y a pas d’inquiétudes à avoir concernant leur résistance au froid. On les plante généralement durant l’automne.

2. La plantation

Les bulbes ont besoin d’un sol bien drainant pour s’épanouir comme il se doit. En effet, si le sol est bien drainé, les racines ont moins de risques d’être gorgées d’eau, ce qui n’est pas bon pour la croissance de la plante. Les bulbes doivent être plantés à une profondeur raisonnable. On dit généralement qu’il doit être enterré à une profondeur d’environ deux à trois fois sa taille. Pour les bulbes qui restent à l’extérieur toute l’année, il est préférable, si l’hiver est plutôt rude, de couvrir la terre avec un paillis pour isoler.
bulbes
Crédits : AlexRaths / iStock

3. Éloigner les rongeurs

Les bulbes sont constitués essentiellement d’eau, de nutriments et de sucre. Ils attirent donc les rongeurs lorsque la nourriture se fait de plus en plus rare, notamment en hiver. Il est donc préférable de protéger les nouveaux bulbes avec des filets ou des chiffons en couvrant la terre avec le matériau choisi et en le maintenant avec de grosses pierres.

4. Limiter l’arrosage

Pour que le bulbe ait la meilleure des croissances, il faut trouver le bon équilibre pour les périodes d’arrosage. S’il est trop arrosé, les racines vont être pleines d’eau et vont commencer à pourrir. Le mieux est de laisser le sol s’assécher légèrement entre deux arrosages. La pluie procure un arrosage conséquent de manière aléatoire, ce qui est aussi bon pour la plante. Si vos bulbes sont en extérieur, vous pouvez laisser faire la nature.

5. La taille des feuilles

Il est préférable de laisser les feuilles sur le bulbe jusqu’à ce qu’elles jaunissent, même quand la floraison est terminée. En effet, la plante a besoin de ses feuilles pour réaliser la photosynthèse qui apportera les aliments nécessaires pour la prochaine floraison. Une coupe trop tôt peut donc nuire à la production de fleurs. Une fois les feuilles devenues un peu jaunes ou brunes, elles peuvent être supprimées.

Articles liés :

Pivoine : plantation, culture et entretien

Mertensia maritima : tout savoir sur la plante au goût d’huître !

Bouturer de la lavande : quand et comment ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de