in ,

Cactus : les gestes à réaliser au printemps pour le rafraîchir !

Crédits : Pexels / Pixabay

Le cactus est connu comme la plante du désert. Du coup, il a dû le passer cet hiver à l’intérieur, sans trop lumière, peut-être même abandonné sur votre étagère. En vous disant que le cactus n’a pas vraiment besoin d’entretien, vous avez peut-être oublié de l’arroser ou au contraire beaucoup trop. Dès le mois de mars, les cactus ont besoin d’un vrai nettoyage de printemps pour lui permettre de reprendre une bonne croissance ! Voici les gestes à réaliser au printemps pour un cactus rafraîchi.

1) Le rempotage

Attention, le rempotage ne se réalise pas tous les ans, mais plutôt tous les 3 ou 4 ans. On remporte toujours son cactus au printemps. Le nouveau pot devra être légèrement plus grand : deux centimètres de diamètre en plus environ. Préférez-le en terre cuite, mais surtout il doit être percé dans le fond ! Placez une petite couche de billes d’argile ou de gravier, ajoutez un terreau spécial cactus (même si un terreau universel fait l’affaire) et ajoutez encore une fois quelques billes d’argile sur le dessus afin de mieux capter la chaleur et éviter les excès d’humidité. Évitez d’enfouir les parties charnues du cactus !

2) Faire la poussière

Comme la plupart des plantes, la poussière sur le cactus ne l’aide absolument pas dans sa croissance. Celle-ci forme une couche sur les végétaux et ils captent donc moins la lumière, ce qui est très défavorable à leur développement. Bien sûr, le cactus pique ! Alors, utilisez un petit pinceau à poils souples que vous pourrez passer entre les épines et les plis sans les endommager.

plantes d'intérieur cactus entretien
Crédits : ulleo / Pixabay

3) Faire fuir les parasites

L’ennemie numéro 1 du cactus n’est autre que la cochenille ! Pour repérer ce parasite, les signes sont là : amas cotonneux blanc ou encore carapaces brunes abandonnées. Mais pas de panique, il existe différentes solutions pour se débarrasser des cochenilles naturellement. Il faudra peut-être recommencer les gestes plusieurs fois, mais ne perdez pas espoir ! Sachez que ce qui attire les parasites, c’est l’air sec et le manque d’humidité au sein du plant.

4) La bonne fréquence pour l’arrosage et l’ajout d’engrais

Même si c’est une plante originaire du désert, le cactus a besoin d’un minimum d’eau (eh oui, il y a de vraies averses dans le désert !). Pendant les périodes de grandes chaleurs, arrosez votre cactus une fois par semaine. En hiver, il est possible de stopper l’arrosage lorsque la plante rentre en dormance. Entre avril et septembre, faites des apports d’engrais environ une fois par mois.

Source

Articles liés : 

Cactus : comment le faire fleurir ?

Cactus hallucinogène : plantation, entretien et arrosage du cactus Peyotl

Tête de vieillard (Cephalocereus senilis) : plantation, entretien et arrosage

Cactus : les gestes à réaliser au printemps pour le rafraîchir !
noté 4 - 5 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !