in

Caféier : comment cultiver le Coffea arabica ?

Crédits : porosolka / iStock

Sous nos latitudes, le caféier (Coffea arabica) n’est pas cultivé pour ses graines de café, mais plutôt en tant que plante d’intérieur. C’est en effet une très belle plante verte qui trouvera sa place dans votre séjour ou dans une véranda. Le caféier est originaire des milieux subtropicaux, il a donc besoin de certaines conditions bien précises pour se développer. Si elles sont réunies, vous pourrez alors admirer ses grandes feuilles ovales gaufrées et d’un vert brillant. Vous aurez peut-être aussi la chance de profiter des magnifiques petites fleurs blanches au parfum envoûtant et à la forme de petites étoiles. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture du caféier.

L’installation du caféier

Pour un caféier épanoui, réunissez toutes les conditions optimales à sa croissance. Il faut beaucoup de luminosité, chaque feuille doit capter la lumière, mais attention au soleil direct qui risque de brûler la plante. Par ailleurs, l’atmosphère de votre pièce ne doit pas être trop sèche étant donné que le caféier a besoin d’une certaine humidité. Quant aux températures, elles doivent se situer entre 18 et 20°C en permanence, car il n’aime pas les écarts trop importants. En ce qui concerne le substrat, il doit être bien drainé, riche, humide et non calcaire.

Coffea arabica caféier
Crédits : Almaje / iStock

Comment planter le Coffea arabica ?

Le caféier se cultive en intérieur et donc en pot. Il peut être installé dans un séjour ou une serre froide comme une véranda ou un jardin d’hiver.

Le pot doit être assez gros et percé dans le fond pour évacuer l’eau. Placez un petit morceau de grillage dans le fond et ajoutez des billes d’argile.

Pour le substrat, le mélange idéal est 1/3 de terreau et 2/3 de terre de bruyère. Ajoutez de la perlite pour garder l’humidité du sol.

Coffea arabica caféier
Crédits : Murilo Gualda / iStock

L’entretien

Le caféier est une plante qui demande quelques gestes d’entretien pour bien s’épanouir. Ce n’est pas une plante facile qui convient aux débutants.

Le feuillage doit être pulvérisé d’eau déminéralisée autant l’été que l’hiver pour maintenir l’humidité des feuilles sans boucher les pores. Vous remarquerez rapidement si votre hygrométrie n’est pas assez forte, car les feuilles noirciront.

La plante craint les excès d’humidité. Cependant, il est important de garder le substrat humide en permanence. Ayez la main légère sur les arrosages, mais restez régulier. Les arrosages devront être plus rares à l’automne et en hiver.

Durant la belle saison, il faut apporter de l’engrais deux fois par mois pour éviter l’apparition de la chlorose.

Enfin, rempotez votre plante tous les 2 ans dans un pot légèrement plus grand pour éviter que les racines soient à l’étroit.