in

Calamondin : tout savoir sur l’oranger d’intérieur

Crédits : Caspian blue / high limitzz / Wikipedia

L’oranger calamondin est un oranger d’appartement facile à cultiver. C’est un croisement entre le kumquat et le mandarinier. Ce petit arbuste peut atteindre 1 à 2 mètres et sa floraison est très parfumée, ce qui donnera une ambiance fruitée à votre salon. Ses petits agrumes amers, mais comestibles, donneront de la couleur et du pep’s à votre intérieur ! S’il se cultive à l’intérieur, c’est que ce joli petit arbuste est très frileux. Mais cette plante tropicale est également cultivée au jardin d’hiver ou en véranda. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur la culture de l’oranger calamondin !

Quand planter l’oranger d’intérieur ?

L’oranger calamondin se plante et se rempote au printemps. Toutefois, il est possible de le planter à la fin de l’été. Étant très peu rustique, l’oranger calamondin se plante en pot et à l’intérieur. En pleine terre, il ne poussera que dans les régions au climat méditerranéen ou tropical.

Comment planter l’oranger calamondin ?

  • Choisissez impérativement un pot percé dans le fond pour éviter la stagnation de l’eau.
  • Placez au fond du pot un élément de drainage comme du gravier ou des billes d’argile sur 3 cm environ.
  • Apportez du terreau universel ou pour agrumes. Il est possible d’ajouter de l’engrais.
  • Placez votre arbuste au milieu et comblez de terreau.
  • Rempotez tous les 2 à 3 ans dans un pot d’un diamètre légèrement supérieur.
oranger Calamondin
Crédits : Pressebereich Dehner Garten-Center / Flickr

Comment entretenir l’oranger calamondin ?

L’arrosage doit être régulier, mais sans excès. L’eau en trop grande quantité peut être fatale à la plante. Pour savoir si l’arbuste a besoin de plus d’eau : regardez le tronc. La partie la plus foncée ne doit pas faire plus de 2 cm de hauteur, sinon cela veut dire que l’arbre a trop d’eau. L’arroser une fois par semaine devrait suffire, sauf en été où aura besoin de plus d’eau. N’oubliez pas de vaporiser le feuillage régulièrement pour recréer une atmosphère tropicale.

La fructification a lieu de novembre à mars. Pendant cette période, il est possible d’apporter de l’engrais spécial agrumes entre deux arrosages. Il faut savoir que les fruits sont comestibles, mais très acides, alors les estomacs fragiles n’aimeront pas forcément.

Aucune taille n’est vraiment nécessaire. Cependant, il est possible de rééquilibrer l’arbuste en le taillant plusieurs fois dans l’année. N’oubliez pas d’éclaircir le centre et de supprimer les rameaux mal placés.

Source

Articles liés : 

Figuier : comment tailler cet arbre fruitier en hiver ?

La cloque du pêcher : comment faire face à cette maladie dévastatrice ?

Comment faire pousser le litchi à partir de son noyau ?

Calamondin : tout savoir sur l’oranger d’intérieur
noté 5 - 1 vote