in

Champignons : 9 variétés à cueillir sans inquiétude

Crédits : cocoparisienne / Pixabay

Les balades en forêt sont propices à la cueillette des champignons, mais il n’est pas toujours évident de différencier les bons des mauvais. Apprendre à reconnaître les champignons comestibles, ce n’est pas si difficile que ça ! De plus, il est très probable que vous les connaissiez déjà, du moins de nom. Cèpes, girolles et autres champignons de la forêt sont trouvables dans la plupart des supermarchés, mais des champignons frais cueillis par soi-même c’est tout de même mieux, non ? Voici 9 variétés à cueillir sans inquiétude.

1) Le cèpe

On reconnaît le cèpe à son très gros chapeau et à son pied très large. Ce champignon à la forme d’un bouchon de champagne. Le pied de ce champignon n’est ni rouge ni strié de brun. Sa chair blanche ne change pas de couleur lorsqu’on le coupe. 

On retrouve ce champignon entre août et novembre dans les landes et les bois clairs et pour mettre toutes les chances de son côté, on va en cueillir généralement 10 jours après une grosse pluie.

champignon cèpe
Crédits : charletgregory / Pixabay

2) La girolle

Ce champignon en forme d’entonnoir a les bords recourbés. De couleur jaune ou marron clair, ses lamelles épaisses deviennent de plus en plus fines vers le pied jusqu’à n’en faire plus qu’un.

Vous retrouverez ce champignon sous les hêtres et les charmes d’octobre à novembre par temps humide. N’hésitez pas à regarder sous les feuilles mortes !

girolle champignon
Crédits : Barbroforsberg / Pixabay

3) Le rosé

Le rosé (le champignon, pas le vin !) se reconnaît à son chapeau blanc et à son pied sans volve. Ses lamelles roses/ brunes sont régulières.

On retrouve ce champignon de fin août à octobre dans les prairies paturées et les gazons matures.

champignon rosé agaric
Crédits : crika / Pixabay

4) Le coprin

Facilement reconnaissable, ce champignon a une forme allongée et un chapeau conique. Il semble couvert de peluches et son pied n’est pas vraiment visible. Vous trouverez rarement ce champignon isolé, car il pousse en groupe.

Sa période est d’août à octobre et vous le retrouverez dans les prés ou les lisières feuillus.

champignon coprin
Crédits : Tappancs / Pixabay

5) Le pied-bleu

Ce champignon est à la fois beau et délicieux. Il renferme une odeur agréable et il est entièrement mauve. Il mesure entre 5 et 8 cm.

Vous retrouverez ce champignon dans les bois très feuillus près des branches en décomposition.

champignon pied bleu
Crédits : jonpalazuelos / Pixabay

6) La coulemelle

Contrairement au pied-bleu, la coulemelle est un champignon plutôt imposant. Son chapeau peut mesurer jusqu’à 25 cm de diamètre. Le pied est coriace, sans volve et un anneau l’entoure. Son chapeau porte de grosses écailles et un accroissement brun au centre.

Après 15 jours des retours des pluies d’automne, il est possible de retrouver ce champignon dans les sous-bois et les prés.

coulemelle champignon
Crédits : r_gis / Pixabay

7) Le Marasme des Oréades

Ce petit champignon couleur fauve a la particularité d’avoir le chapeau retourné. Ses lamelles sont irrégulières et bien espacées.

Entre octobre à décembre, vous le retrouverez dans les prairies anciennes.

champignon marasme
Crédits : Didier / Flickr

8) L’Amanite des Césars

À ne pas confondre avec l’amanite tue-mouche, qui est quant à elle toxique. L’Amanite des Césars a un chapeau de couleur rouge/orangée avec un anneau et une volve au pied. Vérifiez bien ses lamelles, elles doivent être jaune clair et jamais blanches, sinon ce n’est pas la bonne variété !

On le retrouve dans les forêts de chênes verts et de chênes pubescents de novembre à janvier.

amanite cesars champignon
Crédits : Archenzo/ Wikipedia

9) Le pied-de-mouton 

Il est impossible de confondre ce champignon avec un autre ! Son chapeau tire sur l’orange pâle ou le beige clair et il est porté latéralement par le pied. Sous les chapeaux, des lamelles pendent vers le bas.

On peut le cueillir d’octobre à décembre dans les bois feuillus.

pied de mouton champignon
Crédits : Lebrac / wikipedia

Source

Articles liés : 

Aloe vera : comment l’entretenir et récolter son gel ?

Plante carnivore : comment entretenir la Dionaea Muscipula

Cactus : comment le faire fleurir ?

Champignons : 9 variétés à cueillir sans inquiétude
noté 5 - 1 vote