in

Chou chinois : culture, conseils d’entretien et récolte

Crédits : CreativeFire / iStock

Le chou chinois est de plus en plus présent dans nos assiettes. Grâce à sa saveur délicate et croquante, il a su en séduire plus d’un. Ce chou à feuilles trouvera parfaitement sa place au sein de votre potager. Il se cuisine et se déguste sous différentes formes, que cela soit en salade, bien cuit ou même poêlé. Sa culture n’est pas si difficile si l’on connaît les quelques gestes à appliquer. Découvrez comment cultiver le chou chinois.

Quand et comment cultiver le chou chinois ?

Le chou chinois se sème lors de la période estivale. Le sol choisi doit être meuble. Les semis doivent être enfouis à environ 1 cm et espacés de 30 à 40 centimètres. Lors des jours les plus chauds, il faudra recouvrir les semis d’un voile d’ombrage qui les protégera. Veillez à garder la terre légèrement humide en permanence. Une fois que les premiers plants offriront leurs premières feuilles, il sera tant de procéder à un éclaircissement. Seuls les plants les mieux développés doivent être conservés.

La récolte du chou chinois a lieu environ 2 à 3 mois après la mise en place des semis. Pour savoir si le moment est venu, référez-vous au cœur du chou : lorsqu’il fait approximativement la taille d’une grosse pomme, récoltez-le. Pour cela, réalisez une coupe au ras du sol.

chou chinois
Crédits : chengyuzheng / iStock

Comment entretenir le chou chinois ?

Les racines du chou chinois ne vont pas en profondeur dans la terre, c’est pour cela qu’il faut toujours garder la terre un peu humide pour éviter tout assèchement. Un simple arrosage en eau de pluie régulier, mais modéré est amplement suffisant pour préserver l’humidité nécessaire à la plante. Une chose doit tout de même être surveillée : la floraison précoce. En effet, si la floraison s’active, la pomme ne sera pas formée.

Les maladies du chou chinois

Les principales maladies qui touchent le chou chinois sont les mouches du chou ainsi que le mildiou. La première maladie se repère aux feuilles. Si elles flétrissent et que le chou peine à pousser, les mouches ont peut-être attaqué vos cultures. Il faudra alors envisager de mettre en place des barrières à larves autour des plantes.

L’humidité est quant à elle la principale cause du mildiou. Évitez d’arroser les feuilles et pensez bien lors de la disposition des semis à bien les espacer pour privilégier une aération naturelle.

En cas d’attaque de pucerons, n’utilisez pas de produits chimiques qui polluent les plantes ainsi que la terre. Il existe des astuces naturelles.

Articles liés :

8 conseils avant de débuter son carré potager

5 conseils pour réaliser son carré potager

Engrais verts : à quoi ça sert et quelles espèces semer en été ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de