in

Chrysope verte : un insecte allié du jardin

Crédits : hekakoskinen / iStock

La chrysope est un petit insecte que l’on retrouve dans nos jardins. On l’appelle aussi la demoiselle aux yeux d’or, qui contrastent avec son corps vert. C’est sous sa forme larvaire qu’elle s’avère être une véritable alliée contre les nuisibles du jardin. En effet, ses larves sont redoutables contre les pucerons. Quant aux adultes, ils constituent de bons atouts pour polliniser le jardin. Découvrez ce merveilleux insecte qu’est la chrysope verte.

Caractéristiques de la chrysope

Le nom de chrysope regroupe en fait 3 espèces distinctes d’insectes qui se ressemblent très fortement d’un point de vue physique. Seul leur lieu d’habitation naturel les distingue réellement.

Il existe la chysoperla carnea qui réside dans toute la France et que l’on peut apercevoir surtout au niveau des arbres. La chysoperla kolthoffi se retrouve quant à elle plutôt dans les jardins et les potagers du nord et de l’ouest de la France. Enfin, la chysoperla lucasina vit principalement dans la région méditerranée, toujours dans les jardins et potagers.

chrysope
Crédits : hekakoskinen / iStock

Une fois adulte, la chrysope mesure entre 23 et 30 millimètres. Elle possède un corps plutôt fin paré d’un vert vif. Lorsqu’elle se prépare à hiberner, sa couleur se modifie et situe alors entre le jaune et le brun. Quant aux larves, elles mesurent 2 millimètres au premier stade de leur vie et environ 8 à leur troisième stade. De couleur jaunâtre, elles possèdent de très grosses mandibules au niveau de leur tête.

Les chrysopes sont principalement actives entre le printemps et l’automne, principalement durant la nuit. Elles se reproduisent le printemps suivant leur naissance. La femelle pond environ 20 oeufs par jour. Entre 4 et 10 jours, après la ponte, les premières larves naissent. Elles atteindront leur taille adulte après 2 à 3 semaines.

L’alliée du jardinier

Si vous apercevez la chrysope dans votre jardin, c’est bon signe et il faut bien veiller à la garder présente ! En effet, les adultes participent à la pollinisation du jardin, car ils se nourrissent de nectar et de pollen.

Pendant leur croissance, les larves, elles, vont manger de nombreux autres insectes et particulièrement certains nuisibles comme les pucerons, les thrips et les cochenilles.

Si vous souhaitez les attirer, il faut augmenter le nombre de fleurs dans votre jardin puisqu’il s’agit de leur nourriture principale. Pour les aider durant l’hiver vous pouvez ajouter des refuges à insectes comme des tas de feuilles, des tuiles ou des pierres dans le jardin.