in

Clarkia : conseils de culture d’une fleur pour jardinier débutant

Crédits : Rvo233 / Stock
Le clarkia est une fleur qui tire son nom de William Clark, l’un des premiers à explorer les montagnes Rocheuses des États-Unis. C’est une fleur simple entretien qui possède une floraison rapide et abondante. Sa culture est donc à la portée de tous les jardiniers en herbe. Le clarkia ornera votre jardin de juin à septembre ! Découvrez comment cultiver le clarkia.

Les caractéristiques du Clarkia

Le clarkia possède des rameaux droits avec des feuilles de forme elliptique parfois dentées. Lors de la floraison en été, les fleurs mesurent entre 2 et 4 cm de diamètre en sortant de sous les feuilles. Elles font penser à de petits pompons frisés, car les pétales qui les composent ont une texture un peu satinée. La couleur des fleurs varie entre rose, blanc ou encore rouge. Il existe environ 35 espèces de clarkia. Les plus connus sont l’Apple Blossom qui donne des fleurs de couleur rose abricot ou encore l’espèce Scarlett Queen qui produit des fleurs d’un rouge écarlate. D’un autre style, le clarkia Pulchella produit des fleurs à pétales découpées.

Quand et comment cultiver le clarkia ?

Placez la plante dans un lieu ensoleillé ou légèrement ombragé. Le sol doit être bien drainant, mais il n’a pas besoin d’être riche en minéraux. Néanmoins, la plante poussera encore mieux si le sol est frais et un peu acide. Les semis doivent être réalisés courant mars et jusqu’à juin directement en pleine terre. En effet, c’est une plante qui n’apprécie guère le repiquage.
clarkia
Crédits : As-It-Is / iStock

Comment entretenir le clarkia ?

Cette plante est connue pour être une plante destinée aux jardiniers débutants. Et pour cause, elle est très facile d’entretien. Elle ne demande pas beaucoup d’eau pour être en forme sauf en période de sécheresse. Il est également primordial de ne pas apporter de compost, car si le sol devient trop fertile, la plante fera plus de feuilles et moins de fleurs.

Lorsque les premières feuilles fanent, il faut les supprimer pour permettre à d’autres d’éclore. Cela permet aussi de prolonger la floraison du clarkia.

Les maladies qui touchent principalement cette plante sont liées à l’humidité du sol et entraînent la pourriture du collet ou des tiges et racines.

Articles liés : 

Fleur de verre ou plante Squelette : tout savoir sur cette fleur rare

Anémone du Japon : plantation, culture et entretien

Pivoine : plantation, culture et entretien

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de