in

Coccinelle au jardin : comment les attirer dans ses espaces verts ?

Crédits : Brett_Hondow / Pixabay

La coccinelle fait partie des auxiliaires utiles et appréciés au jardin. C’est une prédatrice redoutable face aux cochenilles et aux pucerons. Mais quelles espèces de coccinelles sont à privilégier et comment les attirer naturellement dans son jardin ? Vous trouverez ici toutes les réponses à vos questions.

Quelles sont les espèces de nos jardins ?

De nombreuses espèces de coccinelles visitent notre jardin. Cependant, deux d’entre elles se démarquent. Tout d’abord, il y a la coccinelle Adalia bipunctata, généralement rouge avec deux points noirs (un sur chaque élytre). On la retrouve surtout sur les plantes hautes de plus 1,5 mètre. Les larves de cette coccinelle sont également redoutables. Une seule larve peut dévorer jusqu’à 250 pucerons par jour.

Il y a également la coccinelle Coccinella septempunctata. Plus connue, elle est de couleur rouge-orangé avec 7 points (3 de chaque côté et un à cheval sur les deux élytres). On la retrouve généralement sur les plantes herbacées de moins de 1 mètre.

En quoi les coccinelles sont-elles utiles dans le jardin ?

La coccinelle est la grande prédatrice du puceron, mais pas seulement ! Certaines espèces s’alimentent également d’autres nuisibles (les psylles, les cochenilles, les acariens, voire parfois des thrips ou des cicadelles). D’autres, comme la coccinelle à 22 points, se nourrissent du champignon parasite responsable de la rouille de nombreuses plantes.

L’espèce de coccinelle dans votre jardin dépendra donc des variétés de nuisibles à chasser et des plantes que vous cultivez.

coccinelles jardin
Crédits : Myriams-Fotos / Pixabay

Comment attirer les coccinelles ?

Le but du jardinier est d’attirer le plus d’espèces de coccinelles possible. Pour cela, il faut rendre le jardin accueillant en favorisant la diversité des plantes et des besoins.

  • Cultivez des plantes qui fournissent des protéines via le pollen et le nectar dans votre jardin. Ce seront des plantes comme les fleurs de noisetier, cornouiller, fruitiers, pissenlits, centaurée, tanaisie, graminées, lamier blanc. Cela permettra aux coccinelles de survivre quand les pucerons sont absents avant l’arrivée du printemps.
  • Cultivez des plantes sauvages ou des plantes cultivées pour attirer les proies des coccinelles : ortie, sureau, séneçon, graminées, bourrache, centaurée ou capucine, fenouil, fève, rosier, céréales, etc.
  • Placez des abris réservés aux coccinelles. Comme la plupart des insectes, elles chercheront à l’automne un abri pour passer l’hiver. Aménagez votre jardin avec des haies de persistants, des écorces d’arbre, feuilles de lierre, amas de mousse, tas de bois, murs de pierres sèches, tas de feuilles mortes, herbes sauvages hautes, etc. Il existe également des hôtels à insectes que vous trouverez en jardinerie. Placez ces abris à l’abri du vent et de la pluie.
  • Dernier point : il faut bannir toute utilisation de produits phytosanitaires. Les coccinelles y sont particulièrement sensibles.

Source

Articles liés : 

Comment lutter naturellement contre les acariens des plantes ?

Fourmis : que faire en cas de colonisation dans le jardin ou la maison ?

Carpocapse des pommes et des poires : comment lutter contre le ver des fruits ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de