in ,

Coccinelles asiatiques : quels sont les dangers ?

Crédits : Jarmila Horalkova / iStock

Les invasions de coccinelles asiatiques ont principalement lieu à l’arrivée de l’hiver. Ainsi, lorsque la température baisse, ces petites bêtes ont tendance à se loger dans nos habitations. La question est : sont-elles dangereuses pour l’homme ou ses cultures ? En effet, les coccinelles asiatiques sont bien différentes des coccinelles européennes que l’on connaît. Zoom sur cet insecte pas comme les autres.

Développement en Europe

La coccinelle asiatique a été importée de manière volontaire en 1980 en Europe et aux États-Unis. Le but était de lutter efficacement contre les pucerons de manière plus écologique et économique. Il faut dire qu’à l’âge adulte, la coccinelle asiatique mange l’équivalent de 90 à 270 pucerons par jour. Elle pond aussi environ 2500 larves durant toute sa durée de vie qui est de trois ans. Cependant, en 2003 celle-ci est arrivée de manière plus clandestine par la Belgique. Depuis, la société qui les vendait en tant qu’insecticide a dû arrêter le commerce de cette espèce de coccinelle.

Les caractéristiques de la coccinelle asiatique

La coccinelle asiatique est assez difficile à reconnaître parmi toutes les espèces existantes. C’est au nombre de taches qu’on les reconnaît le mieux. En effet, la coccinelle asiatique possède entre zéro et dix-neuf points noir ou rouge et elle mesure entre 5 et 7 mm, ce qui en fait la plus grande du monde.

Coccinelles asiatiques
Crédits : jax10289 / iStock

Les coccinelles asiatiques sont-elles dangereuses ?

Pour les autres coccinelles, c’est une ennemie redoutable, car non seulement elle mange les œufs des autres insectes, mais aussi ceux des coccinelles locales. Mais elle se nourrit également beaucoup de pucerons et de cochenilles, ce qui la rend bénéfique pour le jardin. La coccinelle asiatique possède dans ses œufs des parasites, donc ils peuvent engendrer la mort d’autres insectes si ces derniers les ingèrent.

Pour l’homme, elle ne présente pas de risques importants. Les toxines qu’elle rejette provoquent dans certains cas des allergies. Les déjections apportent de mauvaises odeurs, mais rien de dangereux pour l’homme. Le seul problème se présente lorsqu’elle s’invite à l’automne sur les murs des bâtiments par milliers pour trouver une fissure afin de s’abriter et hiberner au chaud. C’est pour cela qu’on en retrouve beaucoup dans nos habitations en hiver.

Comment l’éliminer ?

En hibernant dans les habitations, les coccinelles asiatiques provoquent non seulement des allergies, mais dégradent aussi les murs et les rideaux. Le plus simple pour s’en débarrasser est de les ramasser dans un grand sac ou de les aspirer avec un aspirateur et de placer le sac dans le congélateur. Après 24 heures elles seront mortes. Il suffit alors de jeter le sac dans la poubelle ou d’utiliser les coccinelles mortes pour le compost.

Articles liés : 

Comment lutter naturellement contre les doryphores au jardin

Oïdium : comment prévenir et traiter cette maladie cryptogamique ?

Cul noir de la tomate : comment le traiter et le distinguer de l’alternariose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *