in ,

Cochenille : remèdes naturels pour les éloigner du jardin

Crédits :yogesh_more / iStock

Si vous avez des plantes d’intérieur ou un jardin, vous avez sûrement dû faire face à ce parasite bien connu qu’est la cochenille. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas (vous avez de la chance), la cochenille (Coccoidea) fait partie de la famille des insectes hémiptères du même type que les punaises, cigales et pucerons. Il y a environ 8500 espèces réunies en 21 à 24 familles. Voici tout ce que vous devez savoir sur les cochenilles et les techniques pour vous en débarrasser naturellement.

Qu’est-ce que la cochenille ?

Autrefois nommées « poux des plantes », les cochenilles se nourrissent de la sève de la plante. C’est un insecte qui peut lui être fatal, car la cochenille réduit la croissance de la plante et peut créer des champignons sur cette dernière. La cochenille peut aussi être présente sur les arbres fruitiers. Si l’arbre fruitier est atteint par ce nuisible, la récolte peut être compromise et l’arbre condamné s’il n’est pas traité à temps.

La cochenille est attirée par les milieux confinés, humides et surtout chauds. Elles sont particulièrement présentes au printemps et jusqu’au début de l’automne dans les jardins. En intérieur, il est possible de les retrouver tout au long de l’année. Attention, le fait qu’une plante soit contaminée par ces insectes est souvent facteur d’une propagation sur les autres végétaux de la maison ou du jardin.

Comment reconnaître une attaque de cochenilles ?

Il y a plusieurs traitements possibles pour éradiquer la cochenille, qu’elles soient sur vos plantes d’intérieur ou sur les arbres fruitiers de votre jardin ou terrasse. Tout d’abord, il faut bien observer vos plantes et reconnaître les premiers symptômes d’une infection par ce nuisible. La cochenille est repérable grâce à plusieurs signes :

– Les tiges ou les feuilles de vos plantes présentent un amas cotonneux, farineux.

– Les feuilles sont couvertes d’un miellat (liquide épais et visqueux excrété par la cochenille)

– Les feuilles présentent un dépôt noir proche du miellat (fumagine)

– Dans les cas de grosse invasion dans la maison, même le sol peut devenir collant !

Feuille cochenille
Crédits : ptra / Pixabay

Les astuces naturelles contre les cochenilles

L’une des premières techniques pour se débarrasser des cochenilles qui sont présentes sur les plantes d’intérieur est de les sortir dehors sur le balcon ou la terrasse. Ces dernières seront donc la proie des oiseaux et des autres insectes friands des cochenilles comme les coccinelles.

Vous pouvez aussi essayer un traitement à base d’huile de colza qui élimine toutes les sortes de cochenilles, peu importe le stade de développement de l’infection. De plus, cette méthode est utilisable en agriculture biologique.

Pour les plantes ou arbres du jardin, il existe des pièges bio en jardinerie qui attirent les mâles. Ainsi la reproduction de l’insecte est réduite. Mais sachez que l’huile de colza est tout aussi efficace sur les plantes d’extérieur. L’application du produit doit se faire sur et sous les feuillages dès l’apparition d’une contamination.

Le plus important avec les cochenilles c’est d’agir vite sinon elles vont se répandre à tous les végétaux de votre jardin et leur seront fatales !

Source

Articles liés :

Araignées rouges : la recette naturelle pour les éliminer du jardin

Pucerons : 10 astuces naturelles pour en venir à bout

Limaces : 9 astuces pour les éloigner de votre jardin

Cochenille : remèdes naturels pour les éloigner du jardin
noté 5 - 2 votes