in

Colchique : plantation, culture et entretien

Crédits : LianeM / iStock

Colchiques dans les prés, fleurissent, fleurissent. Colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été. Qui ne connaît pas cette célèbre comptine sur les colchiques ? Comme l’annonce la chanson, ces plantes fleurissent à la fin de la saison estivale, annonçant l’automne et le retour d’un temps plus frais. Les colchiques sont des plantes sauvages qui poussent naturellement dans les clairières, les prés ou les pâturages. Cependant, elles se cultivent également très bien au jardin ! En effet, cette plante bulbeuse est très facile à entretenir. Elle convient bien aux jardiniers débutants. Découvrez comment cultiver le colchique. 

Où, quand et comment cultiver le colchique ? 

Le colchique est une plante à la croissance extrêmement rapide. Ses feuilles larges et d’un vert époustouflant se dressent vers le haut et sont déployées par la fleur qui pousse en son milieu. Ces dernières sont de couleurs mauve ou rose, mais il n’est pas rare de voir des colchiques blancs immaculés. La tige se termine par une sorte de petit tube.

Cette fleur automnale se plante en dernière partie de l’été puisque sa floraison est rapide. Le sol doit être bien drainé, frais, riche en humus et à tendance acide. Préférez une exposition au soleil ou à la mi-ombre pour favoriser son développement.

Pour la plantation, réalisez des trous de 10 à 15 cm de profondeur en fonction de la taille de vos bulbes. Pensez à toujours bien éviter les périodes de gelées ou vos plantes risquent d’en souffrir.

colchique
Crédits : taviphoto / iStock

Comment entretenir les colchiques ? 

Les colchiques demandent très peu d’entretien. Il suffit de les tailler après la floraison afin de supprimer les fleurs et les feuilles fanées. Arrosez seulement lorsqu’il fait chaud et que la terre est sèche. Autrement, c’est une plante qui ne demande pas d’attention particulière et vit très bien seule le reste de l’année. L’hiver ne lui fait pas peur, seules les averses risquent de la coucher pendant un moment.

Il est possible de multiplier les colchiques par division des bulbes. Pour cela, il suffit d’attendre la fin de l’hiver pour déterrer les cormes et détacher les bulbilles. Mais sachez que le colchique a la possibilité de se multiplier par lui-même.

Bon à savoir : le colchique ressemble fortement au crocus. Cependant, le colchique possède six étamines et ne fleurit qu’à la fin de l’été. Le crocus, lui, possède trois étamines et fleurit au printemps.