in

Combava : plantation, culture et entretien d’un agrume original

Crédits : Nungning20 / iStock

Le combava est un arbre qui produit de petits fruits verts, ronds et bosselés semblables aux citrons. C’est un fruit très répandu à la Réunion et en Thaïlande. Cet agrume exotique possède des notes qui rappellent la verveine citronnelle. Voici toutes nos astuces pour cultiver le combava.

Où planter le combava ?

Originaire d’Asie, le combava est une plante tropicale qui a besoin de conditions particulières pour se développer. On cultivera le combava dans les régions dites “de l’oranger” qui se situent principalement dans la partie du littoral méditerranéen et la Corse.

En effet, le combava a besoin d’énormément de chaleur et d’un espace bien ensoleillé pour se développer. Le sol doit être bien riche, très fertile, humide et bien drainé. Une terre acide à neutre conviendra parfaitement.

combava
Crédits : Nuttaya99 / iStock

Quand et comment cultiver le combava ? 

Le combava se cultive aussi bien en pot qu’en pleine terre. Comme la plupart des plantes tropicales, le combava n’est pas rustique. Il faut donc attendre le printemps, lorsque la terre s’est bien réchauffée, pour planter l’arbre. Pour les régions aux hivers doux, mais qui ne se situent pas dans le sud, la plantation en pot est recommandée.

Pour la plantation, il vous suffit de creuser un trou de 20 cm de profondeur et 20 cm de largeur. Apportez du terreau ou du compost bien décomposé pour nourrir la terre. Pour alléger la terre, n’hésitez pas à ajouter du sable ou de la cendre de bois.

Sortez le combava de son pot en libérant délicatement les racines. Placez l’arbre au centre du trou. Rebouchez et tassez la terre aux pieds. Réalisez une cuvette d’arrosage tout autour du tronc. Finissez par un arrosage généreux.

L’entretien

Quelques gestes d’entretien sont nécessaires pour un combava fructueux et en bonne santé. L’arrosage doit être régulier, surtout au printemps et en été afin de maintenir la terre humide. Veillez à ce que la terre soit bien drainée pour éviter les excès d’humidité. Réduisez fortement l’arrosage durant l’automne et l’hiver, car l’arbre entre en dormance.

Ajoutez des voiles d’hivernages lorsque les températures sont basses et placez une bonne couche de paillis que vous renouvellerez tous les ans.

Pour les combavas en pot, le rempotage a lieu tous les 5 ans environ.

Il n’a pas de taille à réaliser, mais vous pouvez retirer les bois morts durant l’automne.

La récolte

Avant de donner des fruits, le combava fleurit. La récolte des fruits a lieu généralement au milieu de l’automne. Les combavas sont prêts à être cueillis lorsqu’ils deviennent vert foncé. Cette couleur assure des arômes puissants et riches. Il est également possible de récolter les feuilles au printemps puisqu’au moindre toucher, elles dégagent un délicieux parfum frais et citronné.

Le combava ainsi que ses feuilles peuvent se conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur durant 15 jours. Il est aussi possible de les congeler pour plusieurs mois.