in

Comment aider les animaux du jardin à passer l’hiver ?

Crédits : ANNEYP / iStock

Entre le froid et l’arrivée de la neige, les animaux du jardin ont de plus en plus de mal à faire face aux intempéries. Ils chercheront par conséquent à se trouver un abri, mais aussi à manger par tous les moyens. D’ailleurs, si vous apercevez des animaux ou des insectes près de vos habitations, c’est qu’ils recherchent la chaleur. Pour les aider à surmonter le froid et la pénurie de l’hiver, quelques gestes suffisent. Découvrez nos conseils pour aider les animaux du jardin à passer l’hiver sereinement.

Les hérissons

Les hérissons sont malins : avant l’arrivée du froid, ils préparent des réserves de fruits et de graines afin de ne pas manquer de nourriture. Ils sont par ailleurs capables d’ajuster leur métabolisme selon la région où ils se trouvent. Ils peuvent en outre réguler la température de leur corps pour la maintenir plus haute que celle de l’extérieur (ce qui n’est pas le cas des animaux à sang froid comme les amphibiens).

Le hérisson a besoin d’un abri puisqu’il entre en hibernation. Alors pour l’aider, placez des branches, de la mousse et des feuilles d’arbre un peu partout dans votre jardin. Il se réveillera rarement, seulement pour se nourrir et se dégourdir les pattes.

hérisson
Crédits : monicore / Pixabay

Les escargots

L’escargot fait partie des animaux à sang froid. Pour ne pas geler, ces animaux rentrent en léthargie et créent des substances qui les empêchent de geler. L’escargot n’a pas vraiment besoin d’aide, mais si vous en apercevez, mettez-les à l’abri pour les cacher des prédateurs. Le mollusque aura bouché la coquille avec un opercule organique, pas de risque de le réveiller.

escargots
Crédits : cablemarder / Pixabay

Les grenouilles

Pour aider les grenouilles, il suffit de laisser de la vase au bord des points d’eau. Évitez donc de tout nettoyer avant l’hiver. En effet, lorsque le froid arrive, la grenouille s’enfouit dans la vase. Elle ne dépense alors plus d’énergie et entre en hibernation. En cas de gel, c’est le glucose contenu dans son organisme qui fait office d’antigel.

grenouille jardin
Crédits : BrianLasenby / iStock

Les vers de terre

Le vers de terre n’hiberne pas, mais il ralentit fortement son organisme. Il descend beaucoup plus sous terre et se nourrit de matières organiques qu’il transforme en humus, utile à la biodiversité. Pour les aider, vous pouvez placer du compost, des débris de végétaux ou de la fumure sur le sol de votre jardin. Cela permettra de nourrir les vers, mais aussi de ralentir le gel de la terre.

vers de terre
Crédits : igreen_images / iStock

Les poissons rouges du bassin

Un bassin doit faire au moins 80 cm de profondeur pour éviter que les poissons soient soumis aux dures variations des températures et les protéger du gel. L’hiver, les poissons rouges se blottissent dans les plantes aquatiques et réduisent leur activité. Pour les aider, vous pouvez laisser flotter des morceaux de bois à la surface, cela laissera passer l’oxygène en cas de gel du bassin.

Si le bassin fait moins de 80 cm, placez les poissons dans une bassine et à l’abri. Ne les nourrissez pas de tout l’hiver.

poisson bassin jardin
Crédits : savoilic / iStock