in ,

Comment bouturer les plantes succulentes et les cactus ?

Crédits : Автор / iStock

Les plantes succulentes, appelées aussi plantes grasses ou malacophytes, sont tendance, à tel point qu’elles sont devenues de vrais incontournables des jardineries. Qui n’est jamais repartie avec un petit cactus, un aloe vera ou un écheveria lors d’un achat de plantes ? Ce succès vient non seulement de leur esthétique, mais également de leur facilité d’entretien. En effet, une plante grasse peut vite s’oublier et ne demande que très peu d’attention. D’ailleurs, ces plantes sont tellement aimées qu’on peut être tenté par l’idée de les multiplier. Pour y parvenir, la meilleure façon de faire reste le bouturage. C’est une technique très simple et à la portée de tous. Découvrez comment bouturer vos plantes grasses et vos cactus.

1) Quand bouturer ses plantes grasses et ses cactus ?

Les plantes grasses ont la capacité de retenir l’eau dans leurs tissus, ce qui leur permet d’affronter les fortes chaleurs ou le manque d’arrosage. Le cactus leur ressemble fortement à la différence près que des aiguillons et des aréoles ornent leur structure.

Il est préférable de réaliser ses boutures à la fin du printemps ou au début de l’été, lorsqu’il fait suffisamment chaud sans que l’on soit pour autant en pleine canicule.

bouture bouturage
Crédits : frwooar / iStock

2) Comment bouturer les succulentes et les cactus ?

Les plantes grasses sont très faciles à bouturer puisqu’il suffit de prélever un morceau de tige ou de feuille et de le replanter. Le processus de bouturage varie très peu d’une variété de succulente à une autre.

Pour le cactus, ce sont les « raquettes », les segments ou les racines aériennes qui se bouturent à l’horizontale comme à la verticale. Concernant les cactus « boules », vous avez la possibilité de prélever les rejets qui se présentent à leur base ou sur leurs côtés.

Une fois vos boutures en mains, il faut préparer le terrain. Veillez à choisir un substrat de qualité et à bien préparer vos boutures.

3) Le bouturage des plantes grasses

La technique générale

  1. Commencez par préparer vos boutures en vous munissant d’une lame bien tranchante et désinfectée (à l’alcool à brûler par exemple). Coupez net à sa base.
  2. Vous pouvez enduire la coupure de charbon de bois pour éviter l’apparition de champignons.
  3. Laissez sécher vos boutures pendant quelques jours (au minimum trois) jusqu’à cicatrisation.
  4. Préparez un pot avec un substrat drainant composé de sable, les plantes grasses craignant l’excès d’humidité. Le substrat idéal se compose à ¾ de sable pour ¼ de terreau. Ajoutez-y aussi quelques cuillères de poudre de charbon de bois.

Le bouturage de feuilles

Le bouturage de feuille est le plus facile à réaliser. Prélevez une feuille de votre succulente (écheveria, cotylédon, sedum, graptopetalum, etc.) à sa base, laissez sécher comme expliqué ci-dessus et plantez la base de la feuille dans le substrat. Placez votre bouture en pleine lumière. Vous verrez rapidement de nouvelles feuilles et racines apparaître au bout de la bouture.

bouture succulente
Crédits : undefined undefined / iStock

Le bouturage des segments

Pachycereus, Cleistocactus, Senecios ou encore Crassulas sont des plantes en forme de colonnes. Les boutures se réalisent donc sur leurs segments. Avec une lame aiguisée, coupez un segment de tige comprenant son extrémité. N’oubliez pas de porter des gants pour ne pas vous piquer avec les aiguillons des cactus. Laissez sécher quelques jours puis plantez environ 2 cm de la tige en veillant à ne pas dépasser cette longueur au risque de voir la bouture pourrir.

Les cactus demandent beaucoup de chaleur. Pour aider la bouture, placez une demi-bouteille ou un sachet au-dessus pour recréer un effet de serre.

bouture cactus segment
Crédits : msscacti / flickr

Le bouturage des cas particuliers

Pour les rejets qui se trouvent sur les cactus boule ou pour les tiges divisées en articles, la méthode est légèrement différente. En effet, on ne prélève pas directement sur la plante mère, mais on sectionne entre deux articles. C’est le cas des schlumbergeras ou des épiphyllum.

Autre cas particulier, le Kalanchoe daigremontiana. Cette plante produit des plantules sur le bord de ses feuilles. Il faut alors les cueillir méticuleusement et les planter directement dans le substrat mentionné ci-dessus. En quelques jours, vous verrez déjà les premières pousses !

Articles liés :

Arbre d’intérieur : 5 variétés à adopter !

6 orchidées qui se plaisent en terrarium

13 plantes d’intérieur aux plus beaux feuillages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *