in

Comment choisir les fruits à cultiver en pot ?

Crédits : iStock / avpod

Nous sommes beaucoup à ne pas pouvoir profiter d’un terrain – voire d’un jardin – qui nous laisse l’opportunité de cultiver des fruits et des légumes. Mais ce n’est pas une raison pour baisser les bras : beaucoup d’arbres fruitiers peuvent se développer en pot, et ainsi convenir à une culture sur balcon ou terrasse. Comme quoi il n’y a pas que les herbes aromatiques !

Choisir ses arbres fruitiers avec soin  

Comme pour les légumes, beaucoup de fruits sont facilement cultivables sur les balcons et terrasses. Il y a néanmoins quelques ajustements à effectuer afin que tout se passe pour le mieux !

Si vous n’avez pas trop de place sur votre balcon, il sera par exemple plus judicieux de privilégier des petits plants qui ne prendront pas trop de place !

Quand certains arbres se développent très bien en pot, d’autres seront plus compliqués à faire pousser s’ils ne sont pas en pleine terre. Mais le choix reste tout de même assez large !

Les fruits format mini

Du côté des petits fruits, il y a bien sûr les fraises et les framboises, mais aussi le cassis, les groseilles, les mûres et les myrtilles. Sans oublier les tomates cerise, incontournables en été !

Les groseilles et le cassis se récoltent par exemple aux mois de juin et juillet. Attention, un cassissier peut mettre une à deux années avant de produire des fruits.

Les framboises, fraises et tomates cerise et ne craignent pas le soleil et se développent sur une large période qui va du début à la fin de l’été. Si vous avez une terrasse ou un balcon exposé plein sud, c’est l’idéal !

Pour une récolte à la fin de l’été, voire au début de l’automne, il faudra se tourner vers la myrtille et la mûre. Pour la première, choisissez une terre plutôt acide pour qu’elle se développe mieux.

citronnier pot balcon interieur arroser
Crédits : iStock / duh84

Les arbres fruitiers

Ils sont parfaits si vous n’êtes pas très fruits rouges. Il en existe en petit format qui peuvent (pour certains) se cultiver en colonne, comme le pommier, le prunier, le cerisier, le poirier, le pêcher et l’abricotier nain. Plus surprenant, on trouve aussi des figuiers et des grenadiers nains ! Notons aussi la possibilité d’acquérir un arbre à kiwi pour une récolte en automne.

En parallèle, les arbres qui développent des agrumes sont des valeurs sûres. Pour leur assurer un bon développement, le mieux est de prévoir des contenants profonds dans lesquels les racines pourront facilement prendre leurs aises. Les débutants en jardinage privilégieront les arbres type pommier, cerisier, poirier et citronnier.

Une question de goût 

Nous l’avons vu, les périodes de récolte varient selon les fruits choisis. Selon votre mode de vie et vos envies, il ne reste plus qu’à choisir ! Par exemple si vous partez en vacances en août ou durant de longues périodes, mieux vaut se tourner vers des fruits tels que le cassis ou la groseille…

Une chose est sûre, les quantités récoltées permettront difficilement de remplir beaucoup de pots de confiture. Ce type de culture convient mieux à une consommation ponctuelle. Et ce n’est pas si mal ! Fraises au sucre, smoothies, tarte à la framboise ou aux myrtilles, mûres au fromage blanc, etc. Il suffit de laisser parler ses envies !

Articles liés : 

Figuier : comment tailler cet arbre fruitier en hiver ?

Pêcher et nectarinier : tout savoir sur ces arbres fruitiers

6 astuces malignes pour cultiver facilement des fruits, légumes et plantes en intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *