in ,

Comment cultiver des poivrons en pot ?

Crédits : Sirirak / iStock

Votre potager est plutôt urbain et vous aimeriez cultiver vos fruits et légumes en pot ? C’est possible avec pas mal de variétés, dont le poivron ! Ce légume du soleil est riche en vitamines et nutriments essentiels au corps. Qu’il soit rouge, vert ou jaune, le poivron s’adapte parfaitement à une culture en pot au sein d’un balcon, d’une terrasse ou d’un rebord de fenêtre. Découvrez toutes nos astuces pour cultiver vos poivrons en pot.

1) Choisir la bonne variété

Si vous pouvez espérer cultiver des poivrons directement en pot, le choix de la variété ne doit pas être pris à la légère. Choisissez des poivrons dont la hauteur grimpante ne dépasse pas les 60 cm et avec un port compact. Voici quelques variétés à privilégier :

  • Mini “Redskin”
  • le poivron “Apache”
  • poivron “Calimero”
  • le poivron “Nikita”
  • le “Fiesta”
  • poivron “Sweet Chocolate”
poivrons
Crédits : Michel VIARD / iStock

2) Trouver le bon pot

La culture en pot diffère légèrement de celle en pleine terre. Il faut commencer par semer le poivron en godets sous abris à au moins 20°C dès la fin de février. Ensuite, il suffit de repiquer les jeunes plants lorsqu’ils ont atteint 15 cm et qu’ils possèdent 4 à 5 feuilles.

Le pot doit mesurer idéalement 60 cm de profondeur (minimum 30 cm, pas en dessous). Il doit en outre être percé dans le fond pour éviter la stagnation de l’eau.

3) Le substrat et les nutriments

Le drainage est important, car le poivron est très sensible aux excès d’humidité. Pensez donc à placer du gravier ou des billes d’argile dans le fond du pot. Par ailleurs, choisissez un terreau pour plantes potagères pour apporter tous les nutriments essentiels à la bonne croissance du légume.

Faites des apports de fumier ou d’engrais concentré en potasse et en phosphore.

4) L’arrosage : un geste important

Les poivrons ont besoin de beaucoup de chaleur, mais aussi d’arrosages réguliers ! L’été, l’apport en eau doit être quotidien. Attention toutefois à ne pas faire d’excès, car le poivron est sensible aux maladies fongiques comme le mildiou ou l’oïdium. Pensez à vider la coupelle sous le pot après chaque apport en eau.

5) L’exposition

Les poivrons devront être sortis dès le mois de mai après les dernières gelées. Attention au choc thermique ! Acclimatez chacun de vos plants petit à petit pour éviter de les voir se dessécher. Commencez par quelques heures par jour sur le balcon ou la terrasse.

Installez les pots dans un coin bien ensoleillé et chaud. Si vous le pouvez, placez-les contre un mur pour les protéger des vents forts.