in

Comment cultiver et entretenir la baie de corail d’intérieur ?

Crédits : jacinta lluch valero / Flickr

La baie de corail est une merveilleuse plante, mais qui n’est pas très facile à entretenir. Appelée aussi Nertère de Grenade, cette plante vivace craint le gel, les excès d’humidité, mais aussi la chaleur de nos habitations. Cependant, elle reste une plante à cultiver en intérieur et encore mieux, en terrarium. La baie de corail offre en été des petites fleurs vert-jaune campanulées. Elles ne mesurent pas plus de 3 mm. Après floraison, elles laissent place à de jolies baies brillant de couleur orange à corail ou jaune qui ne mesurent pas plus de 5 mm. Les baies restent en place jusqu’à l’hiver. Découvrez comment cultiver et entretenir la baie de corail !

Où, quand et comment semer la baie de corail ?

Le printemps est la saison idéale que ce soit pour le semis, la plantation ou la reprise de la baie de corail. Pour le semis, il suffit de récupérer des graines sur une plante et de les semer dans une terre tiède entre 13 et 16°C.

La baie de corail doit être installée dans un endroit bien lumineux, mais sans soleil direct qui risquerait de la brûler. Elle a aussi besoin d’un sol humifère, sablonneux, frais et bien drainé.

Son système racinaire étant peu profond, il n’est pas nécessaire d’investir dans un grand pot profond. Il est possible de bouturer la plante ou de pratiquer la division des touffes au mois d’avril, mais cela s’adresse aux jardiniers plutôt aguerris.

baie de corail
Crédits : Wikipédia

Comment entretenir la baie de corail ?

En été, la pièce dans laquelle se trouve la baie de corail ne doit jamais dépasser les 18 à 20°C. En hiver, il ne faut jamais aller en dessous de 15°C. Pour compenser l’air sec, placez le pot sur un lit de gravier que vous humidifierez souvent.

De mars à octobre, arrosez la plante une fois par semaine sans mouiller le feuillage. Celui-ci risquerait de noircir au contact de l’eau. Or, tout comme l’excès d’eau, des feuilles qui noircissent augmentent ses chances de pourrir. De plus, cela favorisera l’attaque des moucherons ou de pucerons. En hiver, pendant sa période de repos, vous n’arroserez que si c’est nécessaire. Pendant sa période de croissance, apportez de l’engrais liquide une fois par mois.

Source

Articles liés :

Plantes toxiques : 6 plantes à éviter au jardin

Agrumes : semer des pépins d’orange, de citron et autres fruits acidulés

10 plantes d’extérieur très faciles à cultiver pour les jardiniers en herbe !

Comment cultiver et entretenir la baie de corail d’intérieur ?
noté 5 - 3 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !