in ,

Comment entretenir ses outils de jardin : 3 étapes simples

Crédits : iStock / RomoloTavani

Un bon jardinier n’est rien sans de bons outils. Et pour cause, des outils de qualité et en bon état sont plus efficaces au jardin et moins fatigants à utiliser. Sans compter qu’entretenir ses outils de jardin permet également de diminuer le risque de blessure et d’éviter de propager des maladies de plante en plante avec des outils contaminés. Et ne parlons même pas du bénéfice écologique de conserver ses outils le plus longtemps possible ! Généralement effectué à l’approche de l’hiver, l’entretien des outils de jardin est donc une étape nécessaire. Voici comment s’y prendre !

1. Nettoyer les outils

Normalement, tout outil de jardin ou pièce agricole doit être minutieusement nettoyé après chaque utilisation. Mais, dans les faits, c’est rarement réalisable, faute de temps ou de motivation. Un grand nettoyage annuel est donc d’autant plus indispensable pour pouvoir réutiliser ses outils au printemps.

Pour ce faire, il faut frotter. Malheureusement, il n’y a pas d’autre solution miracle. Ainsi, récupérez vos sécateurs, râteaux ou encore bêches et nettoyez-les avec une brosse et de l’eau savonneuse. Pensez ensuite à bien les sécher pour éviter l’apparition de rouille. Et si justement de la rouille est déjà apparue à plusieurs endroits, utilisez alors de la paille de fer pour l’enlever. Si cela ne suffit pas, faites tremper les outils rouillés toute une nuit dans un mélange de vinaigre blanc et d’eau.

À noter également que vous pouvez utiliser de l’alcool à brûler sur les lames des outils afin d’éliminer plus facilement les résidus récalcitrants, comme la résine. Cela aura également une action désinfectante très utile pour éviter la propagation de maladies. Dans l’idéal, il faudrait d’ailleurs là aussi le faire après chaque utilisation.

outils de jardin
Crédits : iStock / AlexRaths

Bon à savoir : si vous avez l’âme d’un bricoleur, n’hésitez pas à réparer tout ce qui peut être réparé ou à remplacer les pièces usées (manches, vis, ressorts…).

2. Aiguiser les outils

Travailler le jardin avec des outils émoussés peut s’avérer éreintant, voire même dangereux. Il est donc vivement recommandé d’affûter (toujours de l’intérieur vers l’extérieur) régulièrement les lames et autres dents et griffes des outils.

Ainsi, munissez-vous d’une lime à métaux pour les outils de sol, comme les houes, les bêches ou encore les binettes. Pour les outils coupants, comme les couteaux ou les sécateurs, une pierre à aiguiser est parfaitement adaptée.

3. Protéger les outils

En dernier lieu, il convient de protéger les outils de jardin avant de les stocker pour l’hiver. L’objectif ? Les retrouver en aussi bon état dans quelques mois.

Premièrement, passez du papier de verre sur tous les manches en bois des outils pour éliminer toutes les échardes. Puis appliquez une couche d’huile de lin sur ces mêmes manches afin d’imperméabiliser le bois et le protéger ainsi contre les intempéries.

Ensuite, place aux parties métalliques. Ces dernières doivent en effet être enduites de paraffine afin d’éviter l’apparition de rouille.

Pour finir, rangez vos outils dans un endroit propre et sec, si possible en hauteur.