in

Comment lutter naturellement contre les acariens des plantes ?

Crédits : ErikKarits / iStock

L’invasion d’acariens sur les plantes est un vrai fléau. Lorsque l’on remarque nos plantes infestées, il est généralement trop tard : les acariens se sont déjà bien installés. En effet, ils sont si petits que pour les distinguer il faut qu’ils soient nombreux, très nombreux… C’est quand on aperçoit leurs toiles parmi les plantes que l’on se rend compte de leur présence. Et pour s’en débarrasser, bonjour la galère… Et pour cause, 7 générations sont possibles. Mais pas de panique ! Voici quelques astuces naturelles pour se débarrasser des acariens sur les plantes du jardin ou d’intérieur.

D’où viennent les acariens ? Pourquoi attaquent-ils mes plantes ?

Tout d’abord, il faut savoir que les acariens se développent très très vite au-delà de 20°C. Les acariens sont des arachnides (et non pas des insectes) qui ne mesurent pas plus d’un millimètre. Ceux qui se nourrissent de substances végétales sont appelés phytophages. Sachez qu’une faible hygrométrie (humidité) leur est favorable. Bref, ils adorent les endroits chauds et secs.

Quels dégâts causent-ils ?

Les dégâts causés par les acariens sont nombreux :

  • Micropiqures sur les plantes : minuscules points blanchâtres, jaunes ou gris sur les feuilles.
  • Jaunissement puis dessèchement des feuilles, car ils se nourrissent de la sève.
  • Moins de chance de fructifications des plantes.
  • Mort possible pour certaines espèces.
  • Et en plus, ils attirent d’autres parasites, ravageurs, mais pas leurs prédateurs !
acariens feuille
Crédits : Hans / Pixabay / piqûres

Quelles sont les solutions naturelles contre les acariens ?

Vous pouvez commencer par la prévention en évitant ces gestes

  • Éviter l’excès d’amendements ou d’engrais azotés comme le fumier, le sang desséché, les engrais organiques ou de synthèse. Si vous souhaitez apporter de l’engrais, celui-ci doit être naturel (ex. : compost).
  • Une température trop haute
  • Ne placez pas vos plantes près d’une source de chaleur.
  • N’utilisez pas d’insecticides, car en décimant leurs ennemis naturels en en faisant une utilisation excessive, vous permettez la prolifération des acariens.

Les gestes naturels pour s’en débarrasser

Le but est de rendre leur habitat inhospitalier. Comme dit plus haut, les acariens adorent l’air sec et chaud. Vous pouvez donc :

  • Vaporiser régulièrement de l’eau sur vos plantes. Les acariens n’aiment pas l’humidité.
  • Pulvériser une préparation naturelle à base d’ail très efficace contre les insectes nuisibles. Vous trouverez la recette ici.
  • Intégrer un prédateur naturel, le phytoseiulus persimilis ou le neoseiulus fallacis que vous trouverez en magasin de jardinage. Autre prédateur des acariens : la coccinelle noire aux antennes jaunes.
  • Planter de l’aneth ou de la coriandre en grosse quantité, ces aromates repoussent les acariens.
  • Au jardin : favorisez les auxiliaires en semant des bandes florales ou des prairies fleuries, en plantant des haies champêtres et en installant des tas de bois.
  • Pour les plantes d’intérieur, réduisez la température.
  • En hiver : éliminez les œufs et larves en passant de l’huile de colza sur les troncs en prévention.

L’acarien devient vitre une vrai infestation au même titre que les araignées rouges, les punaises, les pucerons, les araignées microscopiques, etc. On évite tout de même d’utiliser un insecticide chimique contre ce parasite. Même si les bestioles envahissent le beau feuillage de votre plante on évitera les acaricides chimiques. Protégez vos plants en amont contre cet insecte et restons sur la lutte biologique.

Source

Articles liés : 

Bouillie bordelaise : un danger pour la nature ?

Fourmis : que faire en cas de colonisation dans le jardin ou la maison ?

Chenilles : traitements naturels et efficaces pour les éloigner du jardin

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de