in ,

Comment lutter naturellement contre les doryphores au jardin

Crédits : Watcha / IStock

Le doryphore est un petit insecte redouté des jardiniers puisqu’il a tendance à dévaster les récoltes si longuement travaillées. Il s’attaque principalement aux pommes de terre, mais aussi aux aubergines et aux tomates. Heureusement, il existe des astuces pour se débarrasser du doryphore. Dans tous les cas, cela demandera néanmoins une surveillance régulière et parfois longue. Découvrez comment lutter contre les doryphores au jardin.

Qu’est-ce que le doryphore ? 

Le doryphore fait partie de la famille des chrysomélidés. Il mesure environ 1 cm. Cet insecte vient du Mexique et des États-Unis et c’est en 1918 qu’il s’est introduit en France après une importation de pommes de terre venant d’Amérique.

Il y a environ 25 000 espèces de doryphores en France. Il est très facile à repérer grâce à ses couleurs jaune et noir ainsi qu’à la forme de son corps bombé. D’ailleurs, ses couleurs vives lui permettent d’échapper aux différents prédateurs. Grâce à ses ailes, le doryphore peut parcourir de nombreux kilomètres en se laissant porter par le vent. Le doryphore ou chrysomèle de la pomme de terre est particulièrement redouté des jardiniers à cause de sa multiplication très, très rapide. Pendant son temps de vie, la femelle pondra approximativement deux mille cinq cents œufs. Ces derniers sont déposés par la femelle sur les feuilles et éclosent après sept à dix jours.

Une fois nées, les larves font de très gros dégâts en dévorant les feuilles en peu de temps. Durant l’hiver, l’insecte se réfugie dans la terre et quand le temps se réchauffe au printemps, il attaque les pommes de terre. Il se nourrit de toutes les parties : feuilles, tiges et tubercules.

doryphores jardin
Crédits : Alexandrum79 / iStock

Comment lutter et prévenir contre l’apparition des doryphores au jardin ?

Pour éliminer le doryphore, il existe des astuces naturelles qui sont plutôt efficaces. Malgré les ravages causés par l’insecte, il n’est donc pas nécessaire de polluer les sols avec des produits chimiques. Le doryphore prolifère seulement sur les plantes potagères que sont les solanacées.

La méthode la plus efficace reste la plus manuelle. Il faut détruire l’insecte à la main en ramassant tous les deux jours les insectes adultes. Il suffit alors de les placer dans un seau d’eau ou de les écraser entre les feuilles. Cette technique est certes longue et fatigante, mais c’est la meilleure des techniques pour venir à bout de cet insecte envahissant.

La deuxième méthode peut compléter la première. Une pulvérisation de purin de rafiot ou d’ortie se révèle également être une astuce naturelle efficace.

Une bonne rotation des cultures diminue aussi l’augmentation massive de l’insecte. Enfin, certaines associations de plantes comme l’ail, les haricots ou le ricin repoussent le doryphore, car ce sont des plantes qu’il n’apprécie guère.

Articles liés : 

Taupin : comment lutter contre le ver fil de fer au jardin

La cicadelle : symptômes et moyens de lutte au jardin

Savon noir contre les pucerons : la recette efficace pour sauver ses plantes

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de