in ,

Comment mettre une poire en bouteille étape par étape ?

Crédits : LarisaBlinova / iStock

Qui ne s’est jamais demandé comment la poire est entrée dans la bouteille d’eau de vie ? L’alcool de poire, et plus largement l’eau-de-vie, consiste en la transformation du sucre des fruits en alcool durant la fermentation. Mais la poire en bouteille rend cet élixir mystérieux. Pourtant dans la conception de l’alcool de poire, ce n’est pas l’étape de la mise en bouteille du fruit qui est la plus difficile. Prêt à faire tomber tous les mythes de la poire en bouteille ? Voici la vérité…

On choisit les bons fruits

Pour obtenir une eau-de-vie de bonne qualité, cela dépendra essentiellement de la qualité des fruits utilisés. On choisira des fruits sains issus de bonnes variétés et aux arômes raffinés et non des fruits pourris, sales et pas mûrs comme cela pouvait se faire autrefois. La distillation est en effet devenue très réglementée depuis les années 50.

Alors, comment place-t-on la poire dans la bouteille ?

Plus de mystère, pour faire rentrer une poire en bouteille il suffit de s’y prendre tôt. Lorsque le fruit commence à se former, on place le petit fruit directement dans la bouteille. Il faut donc choisir une branche assez longue pour qu’elle puisse passer par le goulot et se placer au fond de la bouteille avec le fruit porté au bout de celle-ci. Puis pour finir, il faut fixer la bouteille à l’arbre la tête à l’envers. Bien sûr, si vous n’êtes pas un expert, il faut répéter ce geste avec plusieurs poires et plusieurs bouteilles afin d’obtenir une belle bouteille et un fruit non abîmé. La variété conseillée reste la poire Williams.

poire en bouteille eau de vie
Crédits : Szakaly / iStock

Lorsque le fruit est enfin mûr, on le récolte enfermé dans la bouteille puis on remplit celle-ci d’alcool de poire. À cette étape, le contenu devient trouble avec des particules flottantes. Laissez macérer 3 semaines puis videz la bouteille. Cette étape s’appelle le lavage. Réalisez 3 ou 4 lavages avec plusieurs semaines d’espacement. Puis pour finir, remplissez de nouveau avec de l’alcool de poire de qualité cette fois-ci. En effet, ce n’est pas la poire dans le contenant qui donne le goût à l’alcool, même si elle y contribue. Attention, la poire doit toujours baigner dans l’alcool pour durer plusieurs années !

Articles liés :

Feuilletés poire chocolat : la recette d’automne gourmande

Tarte quadrillée pomme-rhubarbe : une délicieuse douceur de saison

Sirop de menthe fait maison : la recette 100% naturelle