in

Comment planter et faire germer un noyau de mangue ?

Crédits : iStock / barmalini

La mangue fait sans aucun doute partie des fruits exotiques les plus appréciés. Savoureuse et facile à cuisiner, elle constitue un ingrédient de choix. Saviez-vous qu’il était possible de faire germer son noyau ? Même s’il faut s’armer de patience, c’est tout à fait possible ! Voyons donc les différentes étapes qui permettent de faire pousser un manguier à la maison. 

Les conditions idéales

Si à terme vous prévoyez de planter un manguier dans votre jardin, sachez qu’il faut tout de même que quelques conditions climatiques soient réunies. Cet arbre a besoin de soleil, de chaleur et craint le froid – comme on peut s’en douter.

Donc, exit la plantation en pleine terre si vous habitez dans un endroit ou la température descend sous la barre des 5°C ! Sinon, il faut privilégier une culture en pot que l’on rentre à l’abri dans une serre ou une véranda pendant la saison hivernale.

Choisir le bon fruit et récupérer l’amande

Maintenant que vous vous lancez dans la plantation d’un noyau de mangue, il convient d’en choisir une appropriée. Vous pouvez notamment privilégier l’achat d’une mangue bio pour, surtout si vous prévoyez de n’utiliser aucun produit ou engrais chimique.

Une fois la mangue découpée, gardez le noyau et nettoyez-le. Il s’agit ensuite de récupérer l’amande qu’il contient en le coupant soigneusement, puisque c’est elle qu’il va falloir faire germer. Attention donc à ne pas la couper !

noyau mangue amande germe
Crédits : iStock / Veni vidi…shoot

Faire germer le noyau

Une fois cette opération effectuée, il n’y a plus qu’a faire en sorte que l’amande germe. Afin de reproduire au mieux les conditions favorables à son développement, 3 éléments sont nécessaires : humidité, chaleur et lumière.

Le mieux est de la disposer dans un pot (de 10 à 15 centimètres pour laisser les racines se développer) avec du terreau et pourquoi pas un peu de compost naturel. Vous pouvez aussi la placer dans un bocal ou autre pot en verre dans du coton.

Dans tous les cas, il est judicieux de recouvrir le tout d’un film plastique percé à quelques endroits, et de veiller à ce que la terre ou le coton soient toujours humides et bénéficient de chaleur. Ensuite, il n’y a plus qu’à faire preuve de patience !

fleur mangue manguier arbre fruitier
Crédits : iStock / Edevarde_Moreira

Faire pousser son manguier

Les premières feuilles ne seront pas vertes, donc pas d’inquiétude à ce niveau-là. Si vous avez choisi une culture en bocal, mettez l’amande en terre dans un pot une fois qu’elle a germé (entre 1 et 5 cm de racines suffisent).

Au fil du temps, le besoin en humidité sera moindre, même s’il faut toujours que la terre soit humide. Si tout se passe bien et que vous parvenez à garantir au manguier chaleur et luminosité, vous devriez réussir à le faire pousser !

Bon à savoir : avant de pouvoir profiter des vitamines fournis par les mangues de votre cru, il faudra patienter une dizaine d’années – parfois moins selon les conditions de croissance.

Articles liés : 

Tarte tatin à la mangue fondante et gourmande

6 astuces malignes pour cultiver facilement des fruits, légumes et plantes en intérieur

Agrumes : semer des pépins d’orange, de citron et autres fruits acidulés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *