in

Areca : conseils d’entretien pour un areca en forme

Crédits : iStock / serezniy

Facile à vivre et à entretenir, l’areca est un palmier qui ajoute une touche exotique et pétillante à une pièce. S’il est relativement facile d’en prendre soin, il y a toutefois quelques gestes à avoir pour le faire prospérer. Voici donc les principaux soins à lui apporter.

Choisir un bon endroit

L’areca est une plante originaire de Madagascar, qui a en conséquence le profil parfait pour investir nos maisons et appartements. Cela explique aussi pourquoi elle va nécessiter de la lumière et pas mal d’humidité. Pour commencer, bien le placer dans un espace adapté est donc très important. Le rempotage se fait tous les deux à trois ans.

Comme beaucoup d’autres, cette plante a besoin de lumière sans toutefois être exposée aux rayons directs du soleil. On évitera donc de la poser derrière une baie vitrée exposée au sud. Côté températures, une pièce à une vingtaine de degrés constituera un environnement parfait.

Le plus important : un bon apport en eau 

S’il y a bien une chose que craint un areca, c’est la sécheresse ! Mieux vaut donc lui assurer un apport en eau régulier – sans pour autant le noyer. À la belle saison, assurez-lui un arrosage tous les deux ou trois jours. Attendre que la terre en surface soit sèche est un bon indicateur et évite de donner trop d’eau à la plante.

Et pour éviter que les feuilles ne sèchent trop, il est possible de les humidifier légèrement grâce à un brumisateur. Vers la fin de l’été, espacez un peu les arrosages pour arriver progressivement à une fois par semaine en hiver grand maximum. L’areca n’aimant pas trop l’air sec, vous pouvez continuer à brumiser les feuilles de temps en temps.

areca palmier
Crédits : iStock /serezniy

Prendre soin de sa plante

Éviter la stagnation d’eau

Si cette plante réclame beaucoup d’eau, il ne faut pas en abuser. L’eau stagnante au fond du pot est en effet sa pire ennemie, car elle abîme les racines avant de les détruire. Le mieux est de s’assurer que le sol est bien drainé, par exemple avec des billes d’argile.

Faut-il mettre de l’engrais ? 

Il est tout à fait possible d’apporter un peu d’engrais à son areca. La période idéale pour le faire est en été, et un simple engrais pour plantes vertes peut faire l’affaire. D’autre part, il n’y a pas besoin de le tailler.

Que faire quand les feuilles commencent à sécher ? 

Si le bout des feuilles commence à changer de couleur et devenir marron, c’est sûrement que la plante manque d’eau ! Veillez à ne pas oublier les arrosages réguliers en été.

Paradoxalement, cela peut aussi être le signe d’un trop-plein d’eau, auquel cas le mieux est d’attendre que la terre devienne sèche en surface avant de lui redonner de l’eau.

Articles liés :

Arbre d’intérieur : 5 variétés à adopter !

Plantes d’ombre : 15 plantes qui n’ont pas besoin de soleil pour grandir

12 plantes purificatrices d’air pour un intérieur plein de fraîcheur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *