in

Consommer moins d’eau au jardin, c’est possible avec ces 4 astuces !

Crédits : analogicus / Pixabay

L’eau est une ressource précieuse, il est donc hors de question de la gaspiller ! Cependant, pour la prospérité des plantes du jardin, il faut de l’eau… beaucoup d’eau. Et plus le jardin est grand, plus la flore est grande et en nécessite. Lorsque les beaux jours arrivent et surtout lorsqu’un habite des régions chaudes où la pluie se fait rare, il faut commencer à nourrir le jardin. Mais pour éviter le gaspillage, il existe des astuces pour réduire sa consommation d’eau. Voici 4 astuces toutes simples pour faire un bon geste écologique.

1) Arroser au moment propice

La meilleure période pour arroser son jardin, c’est en soirée, lorsque le soleil se couche. La terre est alors plus fraîche et le temps s’est adouci. À ce moment, les risques d’évaporation de l’eau sont réduits. Arroser en plein après-midi au mois d’août n’aurait aucun intérêt. Par ailleurs, un système goutte à goutte serait idéal pour éviter encore une fois le gaspillage d’eau. Il n’arrose que ce qu’il faut. Arroser en fin de journée permet aussi de limiter les apparitions de certaines maladies comme le mildiou ou l’oïdium. Le faire très tôt le matin peut aussi être une alternative.

2) Savoir maintenir l’humidité

Si vous décidez d’arroser vos plantes à l’aube, il faut réussir à maintenir l’humidité pour la journée. Pour ça, il faut pailler aux pieds des plants. Après avoir recouvert le sol d’un paillage, vous pouvez installer un système goutte à goutte par dessus. Il existe un tas de matériaux pour le paillage. Le meilleur reste la paille, mais vous pouvez également utiliser des feuilles mortes, des restes de tonte ou du bois fragmenté.

eau jardin jardiner
Crédits : javallma / Pixabay

3) Récupérer l’eau (et pas seulement de pluie)

Si l’espace de votre jardin vous le permet, il est bon d’investir dans un récupérateur d’eau de pluie. Mais il existe d’autres sources d’eau auxquelles on ne pense pas forcément comme l’eau du bain si on utilise des produits naturels comme le savon de Marseille à petite dose. Par ailleurs, vous pouvez aussi récupérer aussi l’eau que vous utilisez pour nettoyer les fruits, légumes et salades ou les eaux de cuisson non salées refroidies. Enfin, il y a l’eau de votre douche. Attendez simplement qu’elle soit à bonne température !

4) Choisir astucieusement ses plantes

Certaines variétés de plantes demandent très peu d’eau ! Bien sûr, on ne vous demande pas de créer un champ de cactus, mais privilégiez les plantes locales qui se plaisent au climat actuel. Aussi, certaines pelouses demandent moins d’eau que d’autres et privilégiez les plantes vivaces et annuelles.

Source

Articles liés : 

Cannelle : 5 bonnes façons de l’utiliser dans votre jardin

Jardinier débutant : 10 erreurs du débutant au potager et verger

Rosier : comment bouturer un rosier ?

Consommer moins d’eau au jardin, c’est possible avec ces 4 astuces !
noté 3.8 - 4 vote[s]

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

Écrit par Sarah M'Barki, rédactrice jardinage et bricolage

J’ai toujours été reconnaissante à l’égard de ce que la nature nous offre, c’est donc naturellement que la passion pour le jardinage m’est venue. J’essaie au mieux d’adopter un mode de vie le plus respectueux de l’environnement possible, et c’est pour cela que je vous dévoilerais chaque jour tous mes secrets et astuces naturels pour entretenir votre jardin et votre potager… Sans oublier les délicieuses recettes bio inspirées tout droit du potager !