in

Corête du Japon : conseils de plantation et d’entretien

Crédits : noel bennett / iStock

La corête du Japon (Kerria japonica) est une plante qui offre de jolies fleurs jaune-or en forme de petits pompons à l’arrivée du printemps. Appelé Yamabuki au Japon, on retrouve cet arbuste au pays du soleil levant, mais aussi au sud de la chine. La corête du Japon possède de longues tiges qui restent toujours vertes. Placé en terrasse, sous forme de haie ou en bordure, l’arbuste égayera votre extérieur par ses belles couleurs. De plus, il lui apportera également un peu de hauteur, la corête du Japon pouvant atteindre une taille de 80 cm. Voici comment cultiver la cultiver.

Où et quand planter la corête du Japon ?

La corête du Japon se plante de préférence durant l’automne pour favoriser l’enracinement. Il est également possible de procéder au début de l’hiver s’il n’y a pas encore de gelées dans la région.  Si vous l’achetez en pot, elle peut exceptionnellement se planter au printemps.

Pour la plantation en pot, pensez à en prévoir un suffisamment grand et à assurer un arrosage régulier, car les racines demandent de l’espace et une bonne hydratation. Par ailleurs, la corête se plaît dans un lieu ensoleillé ou mi-ombragé et ne demande pas de sol particulier pour bien s’enraciner. La corête du Japon fleurira durant le printemps d’avril à mai.

corete du Japon
Crédits : Alla Morozova / iStock

La multiplication

Pour multiplier la corête, il faut placer les drageons (pousses aériennes) dans un peu de terre qu’il faudra maintenir à un taux d’humidité constant. Les boutures obtenues avec cette technique pourront être plantées dès le début du printemps.

Comment entretenir la corête ?

Pour l’entretien, rien de bien compliqué. Une taille d’un tiers des rameaux de l’année passée est à prévoir. Il faut aussi bien nettoyer les vieilles branches afin d’apporter à la plante un maximum de luminosité. En outre, la corête est un arbuste qui produit beaucoup de rejets, il faudra donc bien veiller à les retirer afin de l’éclaircir. Il est à noter que la corête du Japon n’est pas sensible aux attaques de nuisible et parasites et est particulièrement résistante aux maladies qui sévissent dans le jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *