in

Cranberry : les bienfaits de cette petite baie rouge

Crédits : iStock / Moussa81

Plus souvent consommée en jus, la cranberry – ou canneberge en français – est une baie qui nous vient d’Amérique du Nord, souvent célébrée pour ses bienfaits sur le corps et la santé. Elle est facilement reconnaissable grâce à sa couleur rouge vif. Mais quels sont-ils exactement ? Et quels sont les meilleurs moyens de les consommer ?

Une petite baie qui regorge de bienfaits

Si ce n’est pas sa couleur rouge qui nous attire, les bénéfices que l’on peut tirer de la consommation de cranberry le feront sûrement ! On les trouve principalement sous forme de jus ou de fruits secs, bien qu’il soit possible d’en acheter sous forme de compléments alimentaires.

Un plus pour le confort urinaire 

C’est en effet un des domaines dans lesquels elle est la plus réputée. Le jus de cranberry est en effet souvent conseillé en cas d’infection de ce type, car elle désinfecte les voies urinaires. Bien sûr, il ne remplace pas un avis médical si les symptômes perdurent. Mais les cas les plus légers et en guise de prévention, il a fait ses preuves.

Un antioxydant efficace contre les maladies cardiovasculaires 

Qui dit antioxydant dit coup de pouce pour le corps, et donc coup de boost pour le système immunitaire. Au même titre que les myrtilles, elles sont bonnes pour la vue. La canneberge regorge aussi de bons effets sur la santé du cœur et la pression artérielle. Elle réduit les risques d’accidents vasculaires et augmente les proportions de bon cholestérol dans le corps.

cranberry champ canneberges
Crédits : iStock / jamesvancouver

Elle ralentirait les cellules cancéreuses

Des études scientifiques en laboratoire ont en effet prouvé que la consommation de canneberge a une influence sur les cellules cancéreuses. Elle réduit leur progression et accélère leur destruction tout en réduisant les inflammations que celles-ci provoquent. Si des tests sur des humains sont encore à prévoir, ces premiers résultats sont encourageants.

Dans quelles conditions la canneberge est-elle récoltée ? 

Faisons un point sur les conditions dans lesquelles les canneberges sont cultivées et récoltées. Leur consommation se faisant croissante ces dernières années, il a fallu s’adapter pour répondre à la demande. Afin d’éviter que les plants ne gèlent en hiver, et aussi pour faciliter la récolte des baies, les premiers sont immergés et les champs remplis d’eau.

Mais voilà : cette méthode requiert bien souvent des pesticides afin d’éviter la prolifération de champignons à cause de l’humidité. Autant de produits comme le phosphore qui se retrouvent dans la nature et les sols alentour. Alors faut-il arrêter de consommer de la canneberge pour autant ? Pas forcément, si l’on fait le choix de s’orienter vers des produits bio.

Articles liés :

Ginseng : la plante miracle ?

Groseillier : plantation et conseils d’entretien pour de belles groseilles

Bouleau : bienfaits et atouts santé du jus et de la sève de bouleau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *