in

Cuscute : une plante parasite à surveiller

Crédits : quangpraha / iStock

La cuscute, que l’on appelle aussi filet de dieu, fait partie de ces plantes parasitaires dangereuses pour les plantes hôtes. Une fois qu’elle apparaît sur le terrain, elle commencera à se répandre sur les plantes ou sur les arbres comme un grand filet de pêche. Voici quelques conseils pour maîtriser la cuscute.

Les caractéristiques de la cuscute

La cuscute peut arborer de multiples couleurs : jaune, rouge ou encore orange. Cette plante particulière ne dispose ni de feuilles ni de chlorophylle.

Durant l’été, les fleurs éclosent et les fruits vont alors se disséminer dans la nature grâce à l’eau ou encore aux animaux pour s’attaquer aux futures victimes. Grâce à ses différents capteurs, la cuscute trouvera l’hôte adéquat et commencera à l’entourer.

cuscute Cuscuta
Crédits : Kamruzzaman Masud / iStock

Elle va d’abord mordre et aspirer les nutriments de la plante. Sans contact avec le sol, elle va se développer et piéger le végétal hôte avec ses longues tiges d’environ 1 mètre qui vont se répandre dans les branches de sa victime. Petit à petit, elle sera affaiblie.

La cuscute peut s’attaquer à différentes plantes du jardin comme les betteraves, carottes, aubergines, radis ou encore poivrons. Les plantes des massifs d’ornement peuvent aussi en souffrir. L’olivier et les arbres à agrumes sont également souvent la proie de cette plante étonnante.

Il faut par ailleurs savoir que les mauvaises herbes et les orties sont la première cause de développement de la cuscute.

Prévention et élimination

C’est durant la période du printemps, lorsque les plantes se développent, qu’il faut porter un œil attentif afin de détecter la cuscute. De nos jours, il est très souvent indiqué lors de l’achat de graines la non-présence de cuscute. Par contre, lorsque le jardin a été touché une fois, il est fort probable que la cuscute soit toujours présente et la petite taille de ses graines rend sa détection particulièrement difficile.

La seule solution est d’arrêter la culture des plantes qui l’attirent pendant plusieurs années afin d’empêcher un nouveau cycle de contamination. Si vous repérez le filet caractéristique de ce végétal, il faudra alors immédiatement supprimer toutes les tiges avant la floraison et la dispersion des graines.