in ,

Cynorhodon : tout savoir sur le fruit de l’églantier

Crédits : mescioglu / iStock

Le cynorhodon est une petite baie qui pousse à l’automne sur certains arbustes de rosiers et de l’églantier. C’est une baie comestible, mais que l’on déguste surtout en confiture. Le cynorhodon comporte de nombreux bienfaits pour la santé. Il est en effet riche en vitamine C et en antioxydants. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le cynorhodon.

Le cynorhodon, une baie pas comme les autres

Le cynorhodon apparaît après la floraison lorsque celle-ci a été pollinisée. On a donc tendance à dire que c’est le “fruit” de l’arbuste, mais du point de vue botanique, les fruits se trouvent à l’intérieur de la baie de cynorhodon. En effet, à l’intérieur de la baie se trouvent des “graines” ou plutôt des akènes. Ces akènes portent chacun une graine.  Les cynorhodons sont de couleur rouge-orangé et de forme plutôt allongée. L’extérieur charnu renferme donc des akènes, mais aussi de petits poils fins et légèrement urticants. D’ailleurs, on surnomme le cynorhodon “gratte-cul” à cause de ces poils. Il aurait un effet vermifuge, mais serait aussi irritant pour le tube digestif.

cynorhodon cynorrhodon
Crédits : Fotofreak75 / iStock

Les bienfaits

Grâce à sa teneur en vitamine C, la baie renforce le système immunitaire. Le cynorhodon est donc un parfait allié pour lutter contre les maladies de l’hiver. Les pectines et les mucilages présents dans le fruit régulent le transit et permettent ainsi de soulager les diarrhées et les constipations. Le cynorhodon serait aussi anti-inflammatoire. Après une bonne cure, il réduirait les douleurs liées à l’arthrose, l’arthrite et la polyarthrite rhumatoïde. C’est aussi un bon diurétique.

Comment consommer le cynorhodon ?

On retrouve principalement le cynorhodon sous forme de confiture. Toutefois, il est possible de le consommer en infusion ou en purée. Pour réaliser une infusion, évidez les cynorhodons et coupez-les en petits morceaux. Ajoutez-les dans une eau bouillante et laissez bouillir pendant 10 minutes. Filtrez, laissez tiédir et consommez !

Avec les akènes, il est possible de réaliser de l’huile végétale de rose. En effet, le cynorhodon est le fruit des rosiers sauvages Rosa canina.

cynorhodon cynorrhodon
Crédits : Madeleine_Steinbach / iStock