in

Davallia : cultiver la fougère patte de lapin

Crédits : paladin13 / iStock

La fougère Davallia est également appelée fougère patte de lapin ou encore araignée à cause des rhizomes qui la composent. Ces derniers sont rampants, particulièrement poilus et de couleur brun ou gris. Dans la nature, la fougère patte de lapin pousse généralement dans les creux des arbres. En effet, les Davallia sont des espèces épiphytes, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas spécialement besoin d’être en terre. Les feuilles, appelées frondes, sont très vertes et mesurent entre 30 et 60 centimètres. Découvrez comment cultiver la Davallia, la fougère patte de lapin.

Quand et comment cultiver la fougère patte de lapin ?

Il est préférable de planter les Davallia durant l’automne, mais elles peuvent aussi être plantées durant le printemps. Concernant l’emplacement, si la fougère réside en intérieur elle peut être cultivée en potée sur une soucoupe pleine de pierres et d’écorces. C’est aussi une plante qui ira très bien en suspension.

Durant l’hiver, en appartement ou dans une véranda, la Davallia gardera ses feuilles bien vertes si la température est constante. La plante doit être bien exposée à la lumière et plutôt au chaud. La température idéale se situe entre 15 et 25°C.

davallia patte de lapin
Crédits : mansum008 / iStock

L’entretien de la Davallia

La fougère patte de lapin ne requiert pas de traitement spécifique. Le seul point d’attention est la température qui ne doit surtout pas descendre sous les 13°C. Évitez aussi la proximité avec les fenêtres quand il fait froid, cela fera jaunir ses frondes.

L’arrosage doit être régulier et de préférence avec une eau faible en calcaire. Attention toutefois à seulement arroser la terre et non pas les rhizomes, car ils risqueraient de pourrir. Entre mars et septembre, un arrosage deux fois par semaine par capillarité suffit. Pour le reste de l’année l’arrosage se réduit à deux fois par mois.

Pensez à bien vider la soucoupe en cas d’eau stagnante. Par ailleurs, si la plante est en intérieur et qu’il fait particulièrement chaud, il est possible d’humidifier ses feuilles avec un brumisateur.

Le rempotage a lieu tous les 4 à 5 ans quand cela est nécessaire.

Les parasites et maladies potentielles

Plutôt résistante aux parasites, cette fougère peut néanmoins souffrir du mildiou qui entraînera une coloration rougeâtre des frondes et asséchera petit à petit la plante. Les cochenilles peuvent l’attaquer comme bon nombre d’autres plantes d’intérieur. On les repère par des amas blancs sur le feuillage et ils affaiblissent la plante en suçant la sève.