in

Déchets verts : comment les réutiliser ?

Crédits : undefined undefined / iStock

Avoir la chance de posséder un jardin ou un espace vert à soi demande un peu de travail. Entretenir ses végétaux génère automatiquement des déchets qu’on appelle déchets verts. La quantité de ces déchets est généralement importante et parfois volumineuse. C’est par exemple le cas au moment d’élaguer les arbres et arbustes. Mais alors, comment se débarrasser des déchets verts tout en respectant la nature et éviter le gaspillage ? Découvrez tout de suite comment réutiliser les déchets verts. 

Qu’est-ce que les déchets verts ?

Les déchets verts ce sont tous les végétaux restant lorsque l’on a fini d’entretenir son jardin, mais aussi certains déchets alimentaires de la cuisine. Cela peut être les restes de tonte, des branches après un élagage ou un débroussaillage, de simples feuilles mortes envahissantes, les épluchures de cuisine, des fruits tombés à terre et non mangeables, etc.

Que faire de ses déchets verts ?

Il n’est pas toujours évident de se débarrasser des déchets verts, surtout lorsqu’ils sont volumineux. Et évidemment, il faut savoir qu’il est interdit par la loi de les brûler, déchets verts et déchets ménagers confondus. Sans dérogation de la part de la préfecture, vous pouvez écoper d’une amende allant jusqu’à 450 euros. Mais pas de panique, il existe plusieurs solutions pour réutiliser vos déchets verts. Pour les gros volumes, vous avez la possibilité d’utiliser un broyeur de végétaux afin d’aménager votre espace et ainsi, utiliser plus facilement vos déchets verts dans un esprit pratique. Cela peut servir dans l’une de vos premières étapes vers le compost ou l’installation de paillage. Mais il existe bien d’autres astuces pour les déchets verts…

Faire du compost à la maison

Le compost est un engrais 100% naturel. Les déchets verts et alimentaires ont toute leur place dans le compostage. Veillez tout simplement à mettre les bons éléments. Mais la plupart des déchets du jardin sont autorisés : feuilles, sciure, copeaux de bois, fanes, branchages broyés, herbe fraîche ou sèche, fleurs fanées, épluchures de légumes, fruits, café, paille, etc.

Utiliser les déchets verts comme énergie

S’il n’est pas autorisé de faire de grand feu avec les branches d’arbre et autres morceaux de bois, rien ne vous interdit de les utiliser comme énergie pour votre cheminée, votre poêle à bois ou encore vos barbecues ! Il est donc très simple d’utiliser le reste de bois en tant que combustible tant que l’on veille à bien le laisser sécher avant.

déchets verts
Crédits : fermate / iStock

Nourrir les animaux

Certains de vos déchets végétaux et surtout alimentaires peuvent servir à nourrir les animaux de la basse-cour. Vous ne ferez que rendre heureux les poules, les lapins ou les cochons. Fanes de carottes, reste de salade, paille, trèfles, herbe sèche et autres déchets végétaux sont de parfaits aliments nutritifs pour vos petits animaux domestiques.

Réaliser un paillis pour le jardin

Réalisez un paillis avec vos déchets verts. Le paillage est tout aussi utile en hiver qu’en été tant que l’on sait bien le choisir. En été, on préférera des matériaux qui gardent la fraîcheur de la terre. Alors qu’en hiver, les matériaux choisis serviront à protéger les plantes du froid et éviter aux racines de geler. Certains paillis feront également office d’apport de matière organique, d’azote ou de potassium pour nourrir la terre. Vous pouvez tout autant les utiliser entiers que broyés pour les plus gros volumes. Non seulement cette méthode préserve la terre, mais vous faites aussi des économies !

À qui donner ses déchets verts ?

Si malgré toutes ces techniques, vous n’avez vraiment pas besoin de vos déchets et que vous voulez vraiment vous en débarrasser, voici quelques indications pour le faire. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre commune pour savoir si elle a mis en place une collecte sélective dédiée aux déchets végétaux. Dans certaines agglomérations, c’est déjà généralement une collecte régulière ou sur simple demande. La commune décide ensuite de la façon dont cela sera recyclé. Le plus souvent, cela part en compostage. Autre solution, vous pouvez faire appel aux entreprises spécialisées qui prennent en charge les végétaux ou même les broyer sur place. Vous pouvez aussi vous rendre vous-même en déchetterie pour les déposer si votre commune offre un accès gratuitement à ses administrés.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de