in

Echeveria agavoides : conseils de plantation et d’entretien

Crédits : premat / iStock

L’Echeveria agavoides est une plante grasse originaire des régions subtropicales. Elle ressemble fortement à l’agave, mais elle n’a quasi pas de tige, ce qui la rend beaucoup plus petite. Ses feuilles en forme de rosettes, à la couleur vert citron et aux extrémités rouges hypnotisent les passants. D’ailleurs, comme la plupart des plantes grasses, son feuillage est épais et peut produire des fleurs allant du rose au rouge en passant par l’orange. Sa culture est très facile. Voici nos conseils pour cultiver l’Echeveria agavoides.

Où, quand et comment planter l’Echeveria agavoides ?

La plupart des succulentes se cultivent en pot et en intérieur, mais il est possible de planter l’Echeveria agavoides au jardin dans les régions les plus chaudes. Craignant le froid et les gelées, il faudra toutefois attendre fin mai pour la planter en pleine terre. Si vous souhaitez rempoter votre plante, vous pourrez le faire au milieu du printemps.

La succulente a besoin d’énormément de soleil pour s’épanouir. Pour éviter l’excès d’humidité, le sol doit être très bien drainé. En pot, vous pourrez ajouter du 2/3 de terreau, 1/3 de sable, des billes d’argile, du gravier ou de la perlite. Au jardin, elle se plaira dans un sol de rocaille.

Echeveria agavoides
Crédits : Aleksandra Tokarz / iStock

Peu rustique, il est conseillé de cultiver l’agavoides en pot. Ainsi, il sera plus simple de la placer en intérieur durant la saison hivernale.

Exposez-la en plein soleil et en intérieur veillez à ce que la pièce soit lumineuse. C’est en effet grâce à la lumière du soleil qu’elle garde ses couleurs éclatantes.

Comment entretenir l’Echeveria agavoides ?

Comme la plupart des succulentes, l’Echeveria agavoides n’a pas beaucoup besoin d’entretien. Il suffit donc de l’arroser une fois par semaine durant les périodes les plus chaudes. Laissez complètement sécher la terre entre deux arrosages. Pendant la période végétative, qui se déroule d’octobre à février, stoppez tout et laissez la plante reprendre des forces. L’eau ne doit en outre jamais stagner, au risque de voir votre plante dépérir.

Si votre plante fait des fleurs, supprimez celles-ci après la floraison afin de stimuler la prochaine.

Il est possible de multiplier l’Echeveria agavoides par boutures. Pour cela, il suffit de couper une rosette à l’aide d’un couteau bien tranchant et stérile, puis de laisser tremper l’extrémité de la feuille quelques jours avant de la replanter dans du terreau.